Chère Mrs Bird de AJ Pearce

Chère Mrs Bird par Pearce

Note :  1/5

Pages : 360

Éditions : Belfond

Publication en France : 5 avril 2018

Si vous souhaitez l’acquérir, c’est par ICI.

Résumé :

À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert. La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird… Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

Ma critique :

Je tiens à remercier les éditions Belfond et Netgalley pour cette lecture.

Habituée à commencer à écrire mes critiques en plein milieu d’un roman, j’étais partie pour faire une critique très négative. Mais arrivée au milieu du livre, l’auteure a su me rattraper. C’est bien seulement au bout de la moitié de ce livre qu’il se passe véritablement quelque chose à mes yeux, d’une part, et que le peu de crédibilité des dialogues est moins ennuyeux. Lire la suite

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #54

Il est 23 heures. Il est encore lundi. J’ai juste le temps de faire le point sur mes lectures. Ce rendez-vous a été initié par One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane. Le principe ? Répondre à trois questions!

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Une bonne intention de Solène Bakowki

Que suis-je en train de lire ?

Lire la suite

Une bonne intention de Solène Bakowski

Note : 4/5

Pages : 384

Éditions : Bragelonne

Publication en France : 29 mars 2018

Pour l’acquérir, c’est par ICI.

Ma critique :

Dans un premier temps, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Après « Le sac », voici donc le retour de Solène Bakowski pour « une bonne intention ». On retrouve le côté sombre de l’auteur avec une histoire très forte d’une petite fille, Matti qui vient de perdre sa maman. Matti essaye autant qu’elle peut de tenir le coup face à son père qui lui, a du mal à revenir de ce décès. La grand-mère tente à son tour de redonner un peu de vie au père et à sa fille qui semblent peu à peu comme des étrangers l’un pour l’autre, tant la communication entre eux ne passent plus. Pour remédier à son chagrin, la petite fille va se mettre à envoyer des lettres qui vont être lu par une mystérieuse personne. Et cette personne va jouer un rôle important dans la vie de la petite fille. Et puis, un jour, la petite fille disparaît sans que personne ne sache où elle est. Et là, les choses vont terriblement se compliquer pour tous les personnages du livre. Que lui est-il arrivé ?

Le sujet de départ était intéressant. Je pensais que le livre n’allait aborder que le thème du deuil. Il occupe une grande partie du roman mais l’auteure sait nous surprendre et nous amener là où on n’aurait pas cru pouvoir aller. L’auteure prend le temps de bien situer le point de vue psychologique de 3 personnages en particulier : la grand-mère, l’enfant et le mystérieux liseur de lettres. Et on apprend au fil des pages que la situation de départ n’est pas aussi simple qu’on l’avait pensé grâce à cette présentation minutieuse des personnages.

J’avoue avoir été perdue à un moment qui aurait dû être crucial au milieu du livre. La peine ressentie par la petite fille n’était pas assez expliquée, et j’ai trouvé certains passages, en l’occurrence avec le mystérieux lecteur un peu survolés. Lire la suite

In my mailbox #13

Cette semaine, j’ai reçu un seul et unique livre … mais quel livre !

Une bonne intention par [Bakowski, Solène]

 

Je vais profiter de mes vacances pour avancer un peu dans mes lectures et pourquoi pas, lire des livres qui sont chez moi, dans ma bibliothèque depuis …. quelques temps déjà. Un redémarrage en douceur….

Et vous, qu’avez-vous reçu ?

Ces livres qui me font envie – Avril 2018

Eh oui, ce n’est pas parce que j’ai été absente depuis plus d’un an, que je n’ai pas continué à regarder ce qu’il sortait ces derniers temps. Loin de là. Comme d’habitude, les livres qui m’intéressent sont toujours soit des thrillers soit des romans noirs. A vrai dire, je ne lis pas que ce genre de roman mais ce sont bien mes genres de prédilections.

Assez de blabla. Commençons.

Une autre histoire

Une autre histoire de Sarah J. Naughton chez Sonatine

paru le 08/03/2018

Élevée par un père violent et une mère soumise, Mags a fui l’Angleterre dès qu’elle a pu pour devenir une brillante avocate à Las Vegas. Lorsqu’elle apprend que son jeune frère, Abe, a été victime d’un accident et se trouve dans le coma, elle revient pour la première fois depuis…

Possession

Possession de Paul Tremblay chez Sonatine

paru le 22/03/2018

Malgré une mère alcoolique et un père au chômage, la famille Barrett tente de mener une vie ordinaire dans la tranquille banlieue de Beverly, Massachusetts, jusqu’au jour où leur fille de 14 ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d’une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants…

Une femme entre nous

Une femme entre nous de Greer Hendricks et Saraj Pekkanen chez Sonatine

A paraître le 24/05/2018

En lisant ce livre, vous allez faire beaucoup de suppositions.
Vous allez croire que c’est l’histoire d’une femme jalouse, délaissée par son mari.
Vous allez penser qu’elle est obsédée par la maîtresse de celui-ci, une femme plus jeune qu’elle.
Vous allez vous dire que vous connaissez déjà toutes les facettes d’un tel triangle…

 

Silver Water de Haylen Beck chez HarperCollins Noir

Paru le 14/03/2018

Ce matin-là, Audra Kinney avait rassemblé ses dernières forces pour fuir son mari, mis ses enfants dans la voiture, et foncé à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Elle se sentait respirer. Enfin. Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu’elle n’avait jamais vue de sa vie, découverte. Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, après avoir été embarquée de force, on s’étonne qu’elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu ? La police, et bientôt les médias, parlent d’infanticide : c’est la parole d’Audra contre la leur… jusqu’à ce qu’un privé, Danny Lee, dont l’histoire ressemble à s’y méprendre à la sienne, se décide à forcer les portes de Silver Water.

Derniers jours à Berlin

 

Derniers jours à Berlin de Harald Gilbers chez Calmann-Lévy

Paru le 04/04/2018

Berlin, fin avril 1945. Le Troisième Reich vit ses dernières heures.  Le commissaire Oppenheimer et sa femme Lisa se terrent dans le  sous-sol d’une brasserie en attendant la capitulaton. C’est leur ami Ed  le Mastard qui les y cache. Mais le chaos de la défaite ne les épargne  pas : quand les troupes soviétiques envahissent la ville, le couple est  séparé, et Lisa, violée.
Quelque temps plus tard, alors qu’Oppenheimer traque un homme qui  a floué Ed, il découvre par hasard l’identité du violeur de sa femme, un  certain Grigoriev. Mu par la haine et le désir de la venger à tout prix, il  comprend vite qu’il n’est pas le seul à en vouloir à cet homme. L’Armée  rouge cherche elle aussi à arrêter ce déserteur russe, à la tête d’une  redoutable bande de pillards. S’ensuit une traque sans merci. L’enjeu est  de taille : il s’agit de mettre la main sur du matériel primordial aux projets  nucléaires nazis…
Le Journal de ma disparition
Le journal de ma disparition de Camilla Grebe chez Calmann-Lévy
Paru le 07/03/2018
Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt  de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.
Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse,  et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour aunlendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.
Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire  à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…
Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime :  une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient  tragiquement liés ?
De sa plume fluide et au gré de rebondissements imprévisibles, Camilla Grebe nous offre  un nouvel opus étourdissant où les secrets enfouis et les différentes intrigues s’entrelacent  magistralement. Une lecture à couper le souffle.

***

Bref, des lectures qui font envie, du suspense a priori. Je ne sais pas si ces livres ont eu des succès ou pas, s’ils ont convaincu ou pas…

Les avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Toutes blessent, la dernière tue de Karine Giebel

Note : 4/5

Pages : 744

Éditions : Belfond

Publication en France : 29 mars 2018

Pour l’acheter , c’est par ICI.

Lu en partenariat avec Netgalley

Ma critique :

Pour mon retour en force sur le blog, j’ai voulu jouer la facilité. Le monde de la blogosphère est convaincu par ce livre. Pourquoi pas moi ?

Il faut dire que l’auteure est très forte pour rendre le lecteur complètement addict. L’histoire est prenante, forte en émotion, horrible par certains moments et terriblement touchant à la fois. Mais… oui, parce qu’il y a un mais.

L’histoire est simple : Tama, une enfant de 9 ans, tout droit arrivée du Maroc est une esclave dans une famille française. On va la suivre enfant et puis on va la voir grandir. Comment va-t-elle pouvoir échapper de cette maison ? Le pourra-t-elle un jour ? C’est la question qui taraude le lecteur tout au long de cette histoire. Parallèlement à cette histoire, on suit Gabriel qui habite dans une maison, loin de la ville. Il a un passé assez lourd. On ne connaît pas grand-chose de lui au départ, il est très mystérieux. Et ces deux personnages vont se rencontrer dans des circonstances bien particulières. Lire la suite

Les gens dans l’enveloppe d’Isabelle Monnin

Résultat de recherche d'images pour "les gens dans l'enveloppe"

Note : 4/5

Pages : 366

Éditions : JC Lattès

Publication en France : Septembre 2015

Pour l’acheter , c’est par ICI.

Ma critique :

On ne peut pas être passé à côté de ce livre. Je crois qu’on en a entendu parler un peu partout à la télévision entre autre. La raison ? Son originalité. Isabelle Monnin a acheté une enveloppe remplie de photos d’anonyme et s’est mise à imaginer leur vie. Le livre comporte ainsi 3 parties : le roman tiré de ces photos, les photos en elle-même et la quête de l’auteure pour retrouver ces personnes. Lire la suite

L’imprévu de Chris Bohjalian

L'imprévu par BohjalianLE LIVRE

Note : 5/5

Pages : 384

Éditions : Le Cherche midi

Publication en France : 2 mars 2017

Pour l’acheter, c’est par ICI.

Ma critique :

Je tiens à remercier les éditions Le Cherche midi et Netgalley pour cette lecture.

La 4ème de couverture était prometteuse et je pensais pouvoir apprécier cette lecture. Les histoires de familles idéales qui traversent des temps difficiles, c’est un thème que j’apprécie.

Richard Chapman organise l’enterrement de vie de son frère, Philip. Sa femme, Kristin et sa fille, Melissa, passent la nuit ailleurs. Au beau milieu de la nuit, Kristin reçoit un coup de fil de son mari. La soirée ne s’est pas passée comme prévu. Lire la suite