Le sagouin – François Mauriac

Lu dans le cadre du challenge Nobel 2013/2014

C’est un livre qui ne se lit pas comme un livre récent. Arrivée à la moitié du livre, je me suis dit que j’allais passé à côté de quelque chose. J’ai repris la lecture par le début, non pas que ce livre soit difficile à lire, mais François Mauriac a une façon de décrire et raconter l’histoire des personnages, qui fait partie intégrante de l’histoire. Passer à côté nous fait passer à côté de l’émotion.

Un résumé de l’histoire : Guillaume Cernès appelé le « sagouin » par sa propre mère, est le fruit d’une union sans réel amour, sa mère Paule Meulière voulant sortir du milieu bourgeois en épousant Galéas dans l’espoir de devenir baronne. La grand-mère de Guillaume ne voulant pas céder son titre, l’ambiance est lourde au sein de la maison, Augustine s’isole. Son fils est alors victime de la haine de sa mère.

Je connaissais très peu François Mauriac. Je vais me lancer dans le Mauriacthon, d’une pour finir mon challenge nobel et de deux, pour découvrir avec plaisir d’autres histoires.

Publicités

Une réflexion sur “Le sagouin – François Mauriac

  1. Ping : Top Ten Tuesday #11 | Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s