Mensonges sur le divan – Irvin D. Yalom

Note : 1/5

Je n’ai pas pu le finir. Arrivée à la page 150 et quelques, j’ai dit stop. Ce n’est vraiment pas pour moi. Mais je vais expliquer pourquoi.

La 4ème de couverture m’a attirée. Une femme quittée par son mari va finir par vouloir se venger en piégeant son psy. C’est tordu mais ça me plaît. J’adore. Mais je m’attendais à rentrer dans l’intrigue beaucoup plus rapidement. Ça traîne en longueur sur les lamentations du mari envers le psy et de la femme envers ses amies.

Les personnages, quant à eux, sont tous plus arrogants les uns que les autres. Ce sont des caricatures de la vie. Le mari, heureux d’avoir eu le courage de quitter sa femme, sa femme, pleins de haine, en train d’expliquer à ses amies, très naïves soit dit en passant, son plan pour se venger. Les psy, quant à eux, très nombreux dans le bouquin, ils ont tout compris à la vie. Ils font même des commissions pour évoquer la stratégie psychologique à mettre en place. Ils parlent même des relations sexuelles entre patients et psy. On a un préface très intéressante à ce sujet, préface qui ne m’a pas encouragé à continuer…

L’auteur est lui même psychologue à la base et a a priori écrit plusieurs romans. Je pense que le soucis est là. Je pense qu’il a voulu nous faire découvrir son « monde » et a traîné en longueur sur les différents facettes de son métier et la manière de l’aborder.

Je suis peut être passée à côté de quelque chose mais je ne regrette pas de l’avoir arrêtée… Sauf pour le challenge pavé.. il fait 616 pages….^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s