Buvard de Julia Kerninon

cvt_Buvard_2856

Note : 4/5

Pages : 192 pages

Édition : Éditions du Rouergue

4ème couverture :

Un jeune homme réussit à forcer la porte d’une romancière célèbre, Caroline N. Spacek, réfugiée en solitaire dans la campagne anglaise depuis plusieurs années. Très jeune, elle a connu une gloire littéraire rapide et scandaleuse, après une enfance marquée par la violence et la marge. Il finit par s’installer chez elle et recueillir le récit de sa vie.

Ma critique :

Lou, jeune étudiant en lettre, se rend chez une auteure Caroline N. Spacek dont il lu toute son œuvre. Il lui avait écrit en lui demandant une interview sans trop y croire et puis finalement, elle a finit pas accepter. 
Contrairement à ce qu’il pensait, l’interview va durer plus longtemps que prévu et il va passer toutes les vacances d’été chez elle. 
Il va finir par trouver des points communs entre la vie de l’auteure et la sienne et pourquoi il a ressenti des similitudes dans sa propre vie tout au long des romans. 

J’ai passé un bon moment de lecture, l’écriture est fluide et rend la lecture très agréable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s