Un soupçon légitime de Stefan Zweig

Un soupçon légitime par Zweig

Note : 5/5

Pages : 80

Édition : Grasset

4ème de couverture :

Un soupçon légitime est l’histoire d’un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage. John Limpley s’installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto. Adulé par son maître, l’animal se transforme en tyran… jusqu’au jour où il est délaissé, lorsque la jeune femme tombe enceinte.
Le drame qui va suivre est d’autant plus tragique qu’il reste inexpliqué.

Ma critique :

Un couple de retraité s’installe en campagne et regrette de ne pas avoir de voisin. John Limpley et sa femme s’installent bientôt et deviennent alors une bonne compagnie pour ce couple. Mais John Limpley devient trop enthousiaste pour tout, sa femme, son travail, sa vie et devient vite un voisin encombrant. Sa femme donne l’impression de supporter ça au mieux mais paraît triste. Pour égayer un peu la vie de cette femme, la voisine retraitée lui propose d’adopter un chien. John Limpley s’en réjouit et adopte le chien. Mais il finit par en faire un chien capricieux car il fait l’objet de toutes les attentions de John Limpley et devient très vite agressif. Mais un jour sa femme est enceinte et le chien n’est plus le centre d’attention de son maître.

J’ai adoré cette nouvelle. Une chose est sûre, Stefan Zweig a eu un chien au moins une fois dans sa vie. Les mimiques que fait le chien dans le livre reflètent ce que fait un animal choyé. C’est en très drôle. Le chien devient humain dans cette histoire. Je me reconnais un peu en John Limpley puisque pour ma part, mon chat a toutes les attentions de notre foyer. Mais nous, nous ne sommes pas l’esclave de notre chat contrairement à Jonh Limpley qui le devient vis-à-vis de son chien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s