Dom Juan de Molière

Note : 4/5

Pages : 75

Édition : GF Flammarion

4ème de couverture :

L’hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus » : voilà comment Dom Juan se justifie auprès de son valet Sganarelle, scandalisé de voir son maître tromper tout le monde autour de lui, des femmes les plus naïves qu’il séduit sans vergogne aux hommes les plus nobles qu’il mène par le bout du nez sans se démonter. De fait, Dom Juan n’a qu’une ambition : jouir de tous les plaisirs, sans jamais céder aux sirènes de la morale. Il lui faut toutes les voluptés et il les obtient facilement en manipulant ses victimes avec des mots trompeurs. Seule la mort pourrait l’arrêter : n’est-ce pas elle justement qui vient le chercher, lorsque la statue du commandeur s’anime sous ses yeux ?

Ma critique :

Mon « molièrethon » continue avec ce deuxième livre : Dom Juan. Je ne pense pas l’avoir lu au cours des années lycée voire collège. Encore une fois, Molière sait jouer avec les quiproquos avec une scène très drôle : deux femmes qui ont été demandées en mariage par Dom Juan se retrouvent à se disputer l’une et l’autre Dom Juan. Au lieu d’être sincère, il s’en sort avec de belles phrases qui laissent pantoises les deux femmes.

D’autres scènes sont très drôles. On retrouve encore une fois le servant plus malin que le personnage central mais qui se fait avoir à la fin, comme toujours. Ce qui m’a gênée en revanche dans cette pièce est la scène des deux paysans qui parlent en patois. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre. Le bas de page indiquait qu’il fallait lire à voix haute le passage. Ça ne m’a pas vraiment aidée mais j’ai compris l’essentiel de la scène.

Mon « molièrethon » continue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s