A Mélie sans mélo de Barbara Constantine

A mélie, sans mélo par ConstantineNote : 2/5

Pages : 244

Édition : Calmann-Lévy

4ème de couverture :

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer toutes les vacances d’été chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé
Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie ! Mélie, le mélo, c’est pas son truc. Elle va passer l’été (le dernier ?), à fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant la Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins.
Il y a aussi… le vieux Marcel qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique, Fanette, sa mère, qui va lui trouver un beau-père ; Bello, son parrain, qui va agrandir sa bande de filleuls musiciens. Et puis, comme la vie est vraiment dingue des fois, il y a Mélie quoi va enfin rencontrer le grand amour…
Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas.

Ma critique :

Mélie reçoit sa petite-fille, Clara pour les grandes vacances. Elle pense que ce sera sûrement les dernières grandes vacances parce que Mélie attend des résultats d’analyse de sang qui ne présage rien de bon. Pendant les vacances, elle va recevoir plein de monde, Marcel, le meilleur ami de son mari décédé, Fanette, sa fille, Gérard, son médecin, Antoine, le petit-ami de Clara,…

J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’histoire , d’une part à cause de l’écriture pour laquelle je ne suis pas du tout fan, et d’autre part, pour les passages où le lit ou la chaise se mettent à parler et avoir des sentiments. C’est dommage, car l’histoire était intéressante. On finit par se prendre au jeu et par reconnaître un peu l’humour. Tout est dans la retenue dans ce livre, même au moment où on pense que le moment fatidique est arrivé, l’auteure passe à autre chose et nous rend la fin positive. C’était un moment de lecture agréable, mais il ne fallait pas que le livre soit plus long.

Publicités

Une réflexion sur “A Mélie sans mélo de Barbara Constantine

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? | Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s