La folle rencontre de Flora et Max de Martin Page

Afficher l'image d'origine

Note : 5/5

Pages : 208

Édition : L’école des loisirs

Première publication : 2015

4ème de couverture :

Lorsqu’elle découvre la lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit si peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon qu’elle ne connaît pas et qui semble persuadé qu’ils ont tous les deux des points communs ? Que peut-il partager avec une mineure condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille de sa classe ? Max ne tarde pas à lui avouer qu’il vit enfermé, comme elle. Il a quitté le lycée après une violente crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché dans sa propre maison, avec ses livres, ses disques, son ordinateur et son ukulélé dont il ne joue d ailleurs pas très bien. Les deux reclus vont s’écrire, collecter chaque jour des choses réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement, mais aussi ce monde extérieur qui les attend et qui leur fait si peur… A partir de 12 ans.

Ma critique :

Livre lu dans le cadre de masse critique jeunesse.

Je tiens à remercier avant tout Babelio et les éditions «l’école des loisirs » pour l’envoi de ce livre que j’ai beaucoup apprécié. Je l’ai reçu ce matin et lu aussitôt. Il se lit effectivement très vite car l’écriture est très fluide et l’histoire est très prenante.

Max vit enfermé chez lui car il a peur de sortir de chez lui. Flora est elle aussi enfermée mais pas chez elle : en prison. Elle a agressé physiquement une autre élève de lycée qui la harcelait depuis quelques mois. Max prend l’initiative de contacter Flora par courrier lorsqu’il a découvert l’histoire de Flora dans le journal local. S’en suit une correspondance où ils vont finir par se trouver de nombreux points communs et se soutenir l’un et l’autre.

Comme je le disais, j’ai lu ce livre d’un trait. Il n’est pas du tout larmoyant et paraît très réaliste. On se prend au jeu et on a envie qu’ils se retrouvent. La vie en prison est décrite par Flora et on ressent de l’injustice pour cette fille. Si bien qu’on attend avec impatience la sortie de prison.

Au final, ce fut un agréable moment de lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s