Bilan de l’année 2015

Cette année, j’ai lu au total 58 livres.

J’ai eu des bonnes et des mauvaises surprises.

Pour les bonnes découvertes, je peux citer :

Une voix dans la nuit de Armistead Maupin : C’est un thriller psychologique où on se pose des questions tout au long du livre. Est-ce bien un enfant qui est au bout du fil ? Existe-t-il vraiment ?

Une si belle école par Signol

Une si belle école de Christian Signol : : Riche en émotion, on suit la vie d’une institutrice qui fait ses premiers pas dans des écoles de campagne. Le livre est très prenant et les pages se tournent toute seule.

cvt_Le-Prince-des-Marees_7938

Le prince des marées de Pat Conroy : C’est une saga familiale de plus de 1000 pages. Le film qui a adapté le roman est d’ailleurs très décevant et ne rend pas du tout la psychologie des personnages. J’ai adoré car on est emporté par le suspense et à la fois par l’histoire des personnages. J’ai dû consacrer au moins une semaine et demie pour en venir à bout et mais c’est loin d’avoir été une corvée. Je le conseille fortement.

*******

Pour les déceptions de cette année, je citerais :

Afficher l'image d'origine

Tess d’Uberville de Thomas Hardy : Très conseillé sur les forums que je suis, je me suis laissée tenter par ce livre qui promettait tant. J’ai été très déçue. Je m’attendais à un livre qui allait m’emporter dans une belle histoire à l’eau de rose et qui allait me redonner le moral. C’est tout le contraire de livre. J’ai voulu me raccrocher à l’écriture. Peine perdue encore une fois. Mais je vais persévérer avec cet auteur en lisant d’autres livres de lui. Je devrai forcément trouver mon bonheur. Maintenant que je sais ce que je ne dois pas attendre, j’ai plus de chance d’apprécier la lecture.

Ratlines par Neville

Ratlines de Stuart Neville : Je ne connaissais pas l’auteur. J’avais trouvé ce livre en bibliothèque. J’aime bien découvrir les romans parlant de près ou de loin de la période de la seconde guerre mondiale. C’est pourquoi je me suis laissée tenter. L’histoire est juste abracadabrantesque et ne m’a paru pas du tout réaliste. Le personnage n’est pas assez présenté et n’a a priori aucune émotion dans les évènements qu’il suit.

Encore une fois, cette déception ne m’empêchera pas de faire une nouvelle tentative avec cet auteur.

06h41 par Blondel

06h41 de Jean-Philippe Blondel : Là encore, j’attendais sûrement trop de ce roman. Je me suis ennuyée tout au long du livre. J’ai même été relativement frustrée puisqu’il ne se passe rien. Un homme et une femme prennent le même train de 06h41, et se retrouvent assis l’un à côté de l’autre. Au cours du trajet, ils s’aperçoivent qu’ils se connaissent puisqu’ils se sont fréquentés il y a quelques années. Seulement, ils n’osent pas s’adresser la parole et au final, ce ne sont que par pensée qu’ils refont l’histoire.

*****

Je vous souhaite de bonne fêtes de fin d’année !

Que 2016 soit une bonne année pleine de belles découvertes livresques.

Publicités

4 réflexions sur “Bilan de l’année 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s