Sois-bègue et tais-toi de Wiliam Chiflet

Afficher l'image d'origine

Wiliam Chiflet est bègue depuis toujours. Il témoigne de ses difficultés du quotidien. Et ce n’est pas une mince affaire : dire bonjour à ses voisins est quelque chose de difficile, les mots ne sortent pas au bon moment. Aller chez le boulanger, aussi, est une épreuve : attendre que la boulangerie se vide de ses clients pour éviter les regards étonnés. Répondre au téléphone aussi. Bref, parler est difficile.

Mais loin de s’apitoyer sur son sort, il en fait un livre où il nous raconte quelques anecdotes très drôles, dont l’une que j’ai mise en citation. Il a tenté de remédier à cet handicap par toutes sortes de thérapies : acupuncture, ORL, le pendule, les stages en tout genre. Et finalement, il a décidé de vivre avec, avec les blocages et angoisses que cela procure.

La préface a été écrite par François Bayrou, ex-bègue. Lui aussi explique combien cette situation est difficile.

Au final, ce fut une bonne lecture, enrichissante du point de vue moral par sa volonté d’aller de l’avant, et aussi pour le côté humoristique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s