Les Enfants des Justes de Christian Signol

Afficher l'image d'origineNote :  5/5

Pages : 280

Édition : Albin Michel

Publication en France : 2012

Ma critique :

J’ai ri, j’ai pleuré, bref, j’ai adoré cette lecture.

Il s’agit du deuxième livre que je lis de Christian Signol (Une si belle école, voir ma critique ICI). J’ai préféré Une si belle école et j’étais tentée de découvrir Les enfants des Justes pour avoir une lecture facile et avoir la certitude de passer un bon moment. Ce fut amplement le cas.

En deux mots, pour résumer l’histoire, un couple de paysan, Victoria et Virgile, vivent isolés dans la campagne proche de la ligne de démarcation au cours de la seconde guerre mondiale. C’est un couple qui n’a jamais eu d’enfants et qui aurait aimé en avoir. Leur isolement les rend très naïfs et ignorants de ce qui se passe vraiment, ailleurs, en pleine guerre.

Un jour, le Docteur Dujaric vient les voir pour leur demander de faire passer des personnes par la rivière, qui marque la frontière entre la zone libre et la zone occupée. Ils acceptent de le faire mais ne se rendent pas vraiment compte du danger. Le premier passage se passant bien, d’autres suivent. Le deuxième étant une mère juive, Judith, et son enfant Sarah, que le couple va devoir garder un certain temps. Ils se prennent vite d’affection pour elle. Un autre enfant va bientôt rejoindre la maison, Elie.

Plus les années vont passer, plus le danger va s’amplifier. Nous même qui avons du recul par rapport au couple, nous connaissons le danger de ce qu’ils font et leur naïveté les rendent absolument touchant. Ils refusent les compliments, ils sont forts et font face au danger qui ne va pas tarder à arriver. Ils ont des contacts qui les informent de ce qui se passe au loin, à quelques villages, comme des fusillades, des maisons incendiés, des arrestations. Pour nous lecteurs, on a l’impression, comme le couple, que ça ne peut pas arriver jusqu’à chez eux, eux qui vivent paisiblement dans la campagne, qu’ils sont loin de tout danger.

J’ai eu envie que tout se passe bien pour eux tout au long de ma lecture. Je me suis posée la question à savoir s’ils vont pouvoir survivre à cette guerre, s’ils vont pouvoir garder les enfants à la fin, vont-ils être arrêtés ? Suspense garanti jusqu’au bout.

En bref, une bonne lecture encore une fois. J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai eu peur. Je pense réitérer avec d’autres livres de Christian Signol.

Publicités

3 réflexions sur “Les Enfants des Justes de Christian Signol

  1. Ping : Bilan du mois de mai 2016 | Le temps de la lecture

  2. Ping : Top ten tuesday #7 | Le temps de la lecture

  3. Ping : Top Ten Tuesday #12 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s