Anna Karénine de Léon Tolstoï

Afficher l'image d'origineNote :  5/5

Pages : 981

Édition : Pocket

Publication en France : 1885

Ma critique :

 J’ai beaucoup aimé ce livre que je voulais lire depuis un bout de temps maintenant. Chose faite en lecture commune avec la blogueuse de Maelysaimelire que je remercie ici pour les échanges que nous avons eus.

On suit ainsi, tour à tour, plusieurs personnages et on prend le temps de les découvrir un peu. Il faut dire qu’Anna arrive relativement tôt dans l’histoire mais contrairement à ce que je pensais, l’auteur ne s’est pas beaucoup attardé sur elle. Au final, il faut attendre plusieurs chapitres pour commencer à la connaître vraiment.

L’histoire commence avec le couple de Stépane Arcadiévitch, frère de Anna Karénine et de Dolly. Le couple ne va pas bien, Dolly ayant découvert quelques jours plus tôt les infidélités de son mari. Pour apaiser les tensions, Stépane Arcadiévitch fait appel à sa sœur qui parle à Dolly et finit par les réconcilier.

Il y a 3 couples au total (tout au moins au départ) : Stépane Arcadiévitch et Dolly, Anna et Alexis Alexandrovitch et un autre couple que l’on va découvrir par la suite.

L’intrigue principale du roman est qu’Anna Karénine va tromper son mari avec un autre homme. Le fait est que l’histoire se déroule au 19ème siècle en Russie, et qu’à l’époque, les conditions des femmes n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. La femme était très dépendante du mari, sur le plan financier et sur le plan social. Tout cela va avoir donc des conséquences assez lourdes pour elle. En plus de cet aspect-là, Anna est tout de suite mal vue, on finit par l’éviter. C’est assez paradoxale puisque de son côté, Stépane Arcadiévitch qui trompe sa femme ne subit pas cette humiliation même si la situation est connue de tous. Je pense que ce genre de contradiction existe encore de nos jours.

A côté de cela, on découvre trois autres personnages : Kitty, la sœur de Dolly est un peu entre deux hommes qui tournent autour d’elle : Wronsky et Lévine. Il faut dire qu’au départ j’étais plus attirée par leur histoire car elle était plus passionnante. Lévine va jouer un rôle particulièrement important par la suite et l’auteur va d’ailleurs le comparer avec Anna.

L’auteur n’est pas tombé dans la facilité, d’autant plus qu’en 980 pages, il s’en passe des choses. Bien sûr, il y eu des passages qui m’ont moins plu, particulièrement quand les personnages parlent politique, agriculture ou philosophie. Mais, on comprend à travers les autres personnages combien Anna se trouve dans une situation compliquée et j’ai très vite deviné la fin, en tout cas pour elle. D’ailleurs, il ne faut surtout pas lire la 4ème de couverture car elle dévoile trop d’informations qui m’ont troublée tout au long de ma lecture. Cela m’a un peu gâché ce qui était censé être une surprise. J’ai tout de même eu quelques rebondissements, notamment grâce au troisième couple qui va se former. L’enjeu de l’intrigue est également de savoir ce que va devenir le mari d’Anna, va-t-il divorcer ?

Publicités

7 réflexions sur “Anna Karénine de Léon Tolstoï

  1. Ping : Anna Karénine | maelysaimelire

  2. C’était vraiment sympa de faire cette lecture commune avec toi! Merci pour tous ces partages et discussions que nous avons eues!
    Je pense que je vais me laisser tenter par le film à présent, mais je ne sais lequel choisir entre celui de 1997 et celui de 2012!
    Bonnes prochaines lectures!

    J'aime

  3. Merci à toi ! ça a été un plaisir partagé ! Pour le film, j’ai regardé des extraits de 2012 et ça ne m’a pas convaincue. C’est un peu le style du film Moulin rouge. Je n’avais pas vu qu’il y avait un film de 97.

    J'aime

  4. Ping : Bilan du mois de mai 2016 | Le temps de la lecture

  5. Je crois un des livres qui m’a le plus transporté et touché, avec cette capacité étonnante de faire passer par toutes les sensations. Avez-vous eu l’occasion de voir l’adaptation cinématographique depuis ? J’ai peur qu’elle ne coïncide pas suffisamment avec cette œuvre et être déçue !

    J'aime

  6. Ping : [Bilan annuel] Mes classiques préférés – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s