Point challenge été – Juin 2016

Bonjour,

Premier point sur le challenge été dont voici le lien de la présentation ICI : C’est pas gagné, mais je compte bien carburer en juillet et août ! (en septembre, reprise du boulot, je risque de ne pas pouvoir consacrer trop de temps à la lecture) Mais on y croit !

2 / 30

  1. Fermez les yeux de C.J. Cooper
  2. 89 mois de Caroline Michel

Mes défis personnels :

Lire au moins 5 pièces de théâtre classique -> 0/5
Lire au moins 2 classiques -> 0/2
Lire au moins un livre de philosophie -> 0/1

Challenge_Ete_2016-250x233

Publicités

Le bal de Irène Némirovski

Afficher l'image d'origineNote : 4/5

Pages : 144

Éditions : Grasset

Ma critique :

C’est un livre très court mais dans lequel on plonge rapidement.

Dans les années 20, Antoinette Kampf, 14 ans rêve d’attentions, de grandir vite et d’attirer les hommes. Elle manque terriblement d’amour, ses parents lui en donnent très peu et sa mère est envahissante et n’a de cesse de faire des reproches à sa fille.

Les Kampf deviennent soudainement « à l’aise » financièrement et pour le faire savoir organisent un bal en invitant près de 200 personnes. Antoinette est enchantée, seulement sa mère s’oppose fermement à ce qu’elle y assiste. Antoinette va vouloir alors se venger.

Très vite lu mais quel talent ! On se prend au jeu d’Antoinette de détester sa mère en quelques pages. Les premières pages du livre relate la biographie de l’auteur et la compare à Colette. C’est pas faux.

Top ten tuesday #4

Bonjour,

Une fois n’est pas coutume, je publie un nouveau top ten aujourd’hui ! (le thème me plaît bien !! ^^).

Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur le blog de Frogzine ICI.

Photo

Cette semaine, le thème est

C’est lundi, que lisez-vous ? #23

Bonjour,

Comme chaque lundi, on se retrouve pour le rendez-vous « C’est lundi, que lisez-vous ? » initié par Galléane dont vous pouvez retrouver ici la page pour les inscriptions.

1. Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Record de l’année : 4 livres lus en une semaine ! Je suis très contente, d’autant plus que j’ai eu 2 très bonnes lectures sur les 4. Il faut dire que j’ai découvert la plateforme Netgalley et que, persuadée que je ne serai pas prise, j’ai choisi pas mal de livres… et que j’ai été sélectionné pour pas moins de 6 livres !!!

Le tendre baiser du tyrannosaure de Agnès Abécassis aux éditions Le livre de Poche en partenariat avec Netgalley

Le Tendre baiser du Tyrannosaure par Abécassis

Désamorcer les conflits relationnels par l’Analyse Transactionnelle de Jean-Yves Fournier aux éditions d’organisation

Afficher l'image d'origine

Fermez les yeux de C.J. Cooper aux éditions Préludes

 Fermez les yeux par C. J. Cooper

89 mois de Caroline Michel aux éditions Préludes

89 mois par Michel

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 La littérature sans idéal de Philippe Vilain aux éditions Grasset

La littérature sans idéal

3. Que vais-je lire ensuite ?

Le cas Noah Zimmerman de Sharon Guskin aux éditions Calmann-Lévy

Le Cas Noah Zimmerman par Guskin

Et vous, que lisez-vous ?

89 mois de Caroline Michel

89 mois par MichelNote : 3/5

Pages : 288

Édition : Préludes

Publication en France : 2016

Ma critique :

Je remercie les éditions Préludes et la plateforme Netgalley pour cette découverte.

89 mois, il lui reste 89 mois avant la limite des 40 ans pour faire un bébé. La fameuse horloge biologique lui fait peur. Jeanne programmait d’avoir un enfant avec Julian mais il l’a plaquée. Alors, elle va le faire toute seule, ce bébé. Elle a déjà trouvé un prénom, Augustine. Elle lui parle déjà, elle est déterminée.

La page de couverture m’a fait penser que le sujet allait être abordé sur le ton d l’humour. Or, même si j’ai ri de temps en temps, le thème est loin d’être évoqué avec légèreté. En effet, c’est vraiment une obsession pour elle, elle y pense en permanence : et pour cela, il faut qu’elle trouve un géniteur. Elle couche avec le premier venu et enchaîne les tests de grossesse pour vérifier que les petits changements en elle signifie bien qu’elle est enceinte. Seulement, cela n’aboutit pas, alors elle continue.

Heureusement, son entourage lui démontre les inconvénients d’une telle démarche : c’est mieux à deux, avoir un enfant c’est une responsabilité difficile à assumer, d’autant plus seule. J’avoue que ces personnages ont crédibilisé le roman. Sans eux, la démarche m’aurait paru triste et dérangeante. Jeanne est sûre d’elle-même, elle a des arguments pour déjouer tous les commentaires négatifs qui lui reviennent aux oreilles et c’est ce qui la rend attachante. Son obsession pour avoir un bébé lui fait écarter tout désir d’être en couple alors qu’elle pourrait être heureuse. Malgré cela, ses amis se marient, ont des enfants et elle se voit toujours seule. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cette femme forte, tenace et toujours là à tenir face à son entourage.

Alors évidemment, ce livre n’est pas à mettre dans toutes les mains : comme je le disais plus haut, elle couche avec n’importe en ne pensant qu’aux conséquences éventuelles de la maternité mais rien de plus. Il y a des conséquences qui méritent d’être soulignées quand même et j’avoue que j’aurai bien voulu que quelque part soit mentionné le fait que les maladies transmissibles, c’est loin d’être une fiction.

Pour tout dire, même si je me sentais concernée par le sujet (il me reste moins de 89 mois…), je n’ai pas accroché à ce livre : l’humour est inégal tout au long du livre, certains passages sont longs, et parfois son envie de faire un bébé m’a fait penser à un caprice de petite fille et ça, ça m’a passablement énervée.

En bref, un sujet bien contemporain, de l’humour par petites touches, et des situations cocasses, 3 points qui d’habitude font pour moi un bon moment de lecture. Pas cette fois.

Challenge_Ete_2016-250x233

Fermez les yeux de C.J. Cooper

Fermez les yeux par C. J. CooperNote :  5/5

Pages : 448

Édition : Préludes

Publication en France : 2016

Ma critique :

Quand j’ai vu les critiques de la blogosphère, j’ai un peu été freinée avant de commencer. Mon esprit contradictoire a fait que j’ai laissé une chance à ce livre et ô surprise, j’ai adoré.

Je connais très peu de choses sur le thème de l’hypnose mais j’ai pensé au film « Trance » de Danny Boyle en parcourant le livre. Pour résumer en très peu de mots, une femme, Sara, prend rendez-vous auprès d’un hypnothérapeute pour se débarrasser de sa phobie de l’avion. Le traitement va se révéler efficace puisqu’elle va pouvoir prendre l’avion très rapidement mais des hallucinations très dérangeantes vont vite apparaître.

Les critiques apportées à ce livre ont porté sur la narration et sur le côté plat de l’intrigue. En fait, pour ma part, ça a été tout l’inverse.

D’une part, en ce qui concerne la narration, les personnages principaux prennent à tour de rôle la parole face à un journaliste dont on ne connaît pas l’identité. Dans l’ordre chronologique, ils parlent des « évènements » et petit à petit, on découvre ce qui se cache derrière cette appellation. Qui croire ? Qui est sincère ? Qui ne l’est pas ? Je trouve que l’auteur a trouvé la bonne narration pour me faire me poser des questions en permanence. Le suspense s’est alors intensifié tout au long des pages pour finir par devenir complètement addictif.

D’autre part, en ce qui concerne le côté plat de l’intrigue, là encore, je ne suis pas du tout d’accord. Comme je le disais, on en sait un peu plus au fil des pages et un espèce de mystère s’installe. Ce qui fait que l’histoire devient de plus en plus intéressante. L’auteur distille des remises en cause des personnages et par conséquent, on les soupçonne tour à tour de mentir.

Le seul hic, c’est que la fin a fait comme un soufflet en fin de cuisson. J’ai été déçue, je m’attendais à une plus grande révélation. Mais le suspense a fait que j’ai passé un très bon moment.

En bref, du suspense, une narration peu commune, une pression qui s’intensifie au milieu du livre… Une réussite pour ma part.

Je remercie Netgalley et les éditions Préludes pour l’envoi de cet ebook.

Challenge_Ete_2016-250x233

Challenge été 2016 de Saefiel

C’est enfin l’été, le soleil fait son apparition, il est temps de penser à réduire ma PAL pour les vacances !

Challenge_Ete_2016-250x233

En quoi consiste le challenge ?

– Le challenge commence officiellement le 21 Juin et se termine le 21 septembre (jour de l’automne)
– Chacun fait une liste des livres qu’il veut lire cet été sans limite de nombre.
– On peut s’ajouter des défis personnels comme lire un titre en VO ou finir les séries en cours.
– On peut modifier sa liste à loisir durant la période du challenge, l’agrandir, la rétrécir. Tout est permis !
– Si possible partagez votre avancement dans le groupe Facebook, sur Livraddict ou même par commentaires sur le blog de Saefiel
– Le fait d’avoir un blog et/ou de poster des chroniques n’est pas obligatoire. Quiconque est intéressé peut participer.

Les médailles :

10 livres lus : Trophée des orteils en éventail
20 livres lus : Trophée du surfeur livresque
30 livres lus et plus : Trophée de la tong en or

Je vais viser le trophée de la tong en or même si je ne pense pas réussir à l’atteindre.

Ma liste personnelle

True Crime de (entre autre) Stéphane Bourgoin
Nymphéas Noirs de Michel Bussi
Au bonheur des dames de Zola
Amours de Léonor de Récondo
Le jardin des secrets de Kate Morton
Le Diable sur les épaules de Christian Carayon
Les brumes de Riverton de Kate Morton
Qui a tué le Dahlia noir de Stéphane Bourgoin
Lucrèce Borgia de Victor Hugo
Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo
Agathes et calots de Joseph Joffo
89 mois de Caroline Michel
La littérature sans idéal de Philippe Vilain
Le cas de Noah Zimmerman de Sharon Guskin

Mes défis personnels : (pas de liste déterminée histoire de me faciliter le défi)

Lire au moins 5 pièces de théâtre classique
Lire au moins 2 classiques
Lire au moins un livre de philosophie

 

Et vous, que comptez-vous lire cet été ?

 

Désamorcer les conflits relationnels par l’Analyse transactionnelle de Jean-Yves Fournier

Afficher l'image d'origineNote :  4/5

Pages : 269

Édition : Éditions d’organisation

Publication en France : 2000

Ma critique :

L’analyse transactionnelle, késaco ? Il s’agit de l’analyse de conversations qui pour l’auteur sont des transactions, par des schémas, des conséquences du positionnement d’une personne vis-à-vis d’une autre, et des réponses à apporter face à une situation plus ou moins tendue.

Comme ça, ça a l’air compliqué. Je suis d’ailleurs hermétique à tout ce que représente la psychologie. M’expliquer pourquoi la personne en face de moi a mal pris ce que je lui ai dit par des schémas me convient très bien.

Pour cela, chaque situation proposée, plus ou moins quotidienne, est bien évoquée : l’auteur propose de multiples façons de répondre à des situations plus ou moins complexes avec l’analyse par schéma. Il explique en quoi la réponse apportée peut être mal perçue par la personne qui nous a mal parlé et quelles sont les réponses qu’il est plus propice à apporter.

L’enjeu du livre est de bien souligner l’importance d’avoir une relation d’égal à égal avec l’autre, sans se soumettre, ni se démettre, ni hérisson ni paillasson.

Plusieurs tests nous sont proposés pour nous positionner dans la vie de tous les jours et nous inviter à multiplier nos rôles dans la vie, dans le but de se faire respecter vis-à-vis de la hiérarchie mais aussi de ses propres collègues.

J’aurais voulu avoir plus de situations différentes puisqu’au final, dans l’édition que j’ai, l’auteur tourne toujours autour de 2 ou 3 cas à savoir par exemple, le supérieur hiérarchique qui nous saute dessus dès le matin en nous demandant l’heure, question pour en fait nous reprocher notre retard. Il faut savoir que le livre est orienté davantage dans les relations au travail et que les situations conflictuelles personnelles sont donc très peu abordées.

Je trouve que la conclusion de ce livre est on ne peut plus raccord avec l’ensemble du livre : s’ouvrir aux autres nous fait nous rendre plus sympathiques et intelligents. On doit se forcer à s’adapter aux autres en se positionnant de telle sorte en fonction de la personnalité que l’on a en face. Cela demande une gymnastique que je vais m’empresser de mettre en pratique dès que possible.

Le tendre baiser du tyrannosaure de Agnès Abécassis

Le Tendre baiser du Tyrannosaure par AbécassisNote :  5/5

Pages : 352

Édition : Le livre de poche

Publication en France : 2016

Ma critique :

Je tiens dans un premier temps à remercier Le livre de Poche et Netgalley pour l’envoi de cet e-book.

J’ai adoré ! Que dire de plus ?

En démarrant ma lecture, j’avais l’impression que l’auteure sortait de son univers où elle donnait la parole à une femme éternellement célibataire, ou sur le point de l’être ou de ne plus l’être. En fait, on retrouve pas mal de personnages dans ce livre et on apprend à les connaître par leurs histoires personnelles, leur problèmes de couples, leurs difficultés au travail, leur solitude, leurs angoisses, … Et puis, un peu plus tard, on découvre Ava qui est le type de personnage que j’apprécie de retrouver quand je lis des romans d’Agnés Abécassis : une femme complètement délurée, avec un quotidien plus ou moins stable. En l’occurrence, Ava démissionne de son poste parce qu’elle a enfin trouvé une excuse pour franchir le pas.

J’ai finalement adoré ce mélange de situations, toutes réalistes et toutes bien traitées avec beaucoup d’humour. Il a fallu que je prenne quelques notes au départ pour me rappeler qui est qui et par rapport à qui. Mais au final, j’ai l’ai lu rapidement.

Beaucoup d’humour donc, des dialogues percutants, du feel-good qui fait du bien, et un final qui donne le sourire. Que du bonheur !

Autres chroniques :

Les tribulations d’une jeune divorcée

Au secours, il veut m’épouser

C’est lundi, que lisez-vous ? #22

Bonjour,

Comme chaque lundi, on se retrouve pour le rendez-vous « C’est lundi, que lisez-vous ? » initié par Galléane dont vous pouvez retrouver ici la page pour les inscriptions.

1. Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Afficher l'image d'origine

 Jeanne et le Queen Mary de Juliette Luca aux éditions Librinova :

Je n’ai pas été convaincue par ce livre mais je reste persuadée que je n’étais pas la cible visée. Une femme de près de 60 ans veut changer de vie et réaliser ses rêves. En premier lieu, elle veut s’installer dans un appartement avec vue sur la Tour Eiffel et se mettre en colocation avec un jeune étudiant. Elle va rencontrer des personnes qui vont la pousser à réaliser un rêve auquel elle ne pensait plus. Traverser l’Atlantique à bord du Queen Mary.

Pour lire ma critique, c’est par ICI.

Célibataire longue durée de Véronique Poulain aux éditions Stock en partenariat avec Netgalley :

J’ai passé un très bon moment avec ce livre. Il s’agit pourtant là encore d’une femme d’une cinquantaine d’année (il faut que je me remette à lire des livres de mon âge moi !) qui est célibataire comme le titre l’indique. Elle va tout faire pour reprendre en main sa vie : changer de boulot, reprendre sa vie amoureuse en main, redonner un bon coup de fouet à son moral. J’ai beaucoup ri et ça m’a fait du bien !

Pour lire ma critique, c’est par ICI.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Le Tendre baiser du Tyrannosaure par Abécassis

 

Le tendre baiser du tyrannosaure de Agnès Abécassis aux éditions Le livre de Poche en partenariat avec Netgalley :

Pour l’instant, j’adore. J’avais pris le pli d’avoir des femmes célibataires ou sur le point de l’être avec Agnés Abécasssis. Ici, il s’agit de plusieurs petites histoires qui se croisent : l’humour est bien présent, le rythme est soutenu. Une vraie réussite pour le moment !

 

 3. Que vais-je lire ensuite ?

 

Fermez les yeux de C. J. Cooper aux éditions Préludes en partenariat avec Netgalley.

 

 

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?