Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys

Le Sel de Nos Larmes par SepetysNote :  5/5

Pages : 478

Édition : Gallimard jeunesse

Publication en France : 2016

Ma critique :

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions Gallimard pour l’envoi de ce livre.

Quatrième coup de cœur de l’année 2016. Je l’ai lu en quasiment 2 jours. Il est passionnant. J’ai d’autant plus été emportée par ce livre que les chapitres sont très courts.

Il s’agit d’une histoire vraie : en hiver 1945, des milliers de réfugiés tentent de fuir leurs pays en guerre en tentant d’embarquer sur le Wilhelm Gustloff, un navire qui va rapidement faire naufrage. Tout le monde a entendu parler du Titanic et pourtant, ce n’est pas la pire catastrophe maritime de l’histoire. Le Wilhelm Gustloff a fait six fois plus de victimes : le bateau ne pouvait faire voyager que 1500 personnes. Ce jour-là, environ 10 000 personnes ont embarqué.

Tour à tour, les quatre personnages principaux Florian, Joana, Emilia et Alfred deviennent narrateur de l’histoire. Ils sont tous de pays et d’âge différents, fuyant leurs pays (Lituanie, Pologne, Prusse Orientale et Allemagne) pour des raisons différentes. Ils vont devoir s’entraider pour éviter leurs ennemis communs à savoir les russes et tenter de survivre malgré le froid et la faim.

La force de ce roman est que l’on ne connait que très peu de choses sur les personnages au début. On le découvre au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire et on s’attache aux personnages très rapidement par leur peur, leurs angoisses, les sentiments qui vont naitre entre eux. Les phrases relativement énigmatiques des personnages m’ont fait me poser beaucoup de questions : au final, je me pose encore des questions sur le personnage d’Alfred, un des matelots. C’est à travers lui que l’on en sait un peu plus sur le paquebot. Mais, il est en décalage avec les autres marins. C’est avec ce personnage que j’ai eu le plus de frissons, le plus d’embarras, le plus de dégoût.

En bref, ce fut une très bonne lecture, dont je me souviendrais longtemps. Un livre que j’ai apprécié du début à la fin. Il n’y a pas un seul passage ennuyeux, pas un seul moment où je n’ai pu poser ce livre sans être frustrée. Très bonne découverte.

Publicités

3 réflexions sur “Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys

  1. Ping : Bilan du mois de juin 2016 | Le temps de la lecture

  2. Ping : Top ten tuesday #14 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s