M pour Mabel de Helen Macdonald

Afficher l'image d'origine

Note : 1/5

Pages : 380

Éditions : Fleuve éditions

Publication en France : 2016

Ma critique :

Je tiens à remercier dans un premier temps les éditions Fleuve et Babelio pour cette lecture.

Ma critique va être courte puisque je ne suis pas arrivée à aller au bout de ce livre.

 Ce qui m’avait attirée au premier abord, c’était l’histoire en elle-même. Helen a perdu son père et décide de se lancer dans la fauconnerie. Son père l’avait initié à ce monde particulier qu’est l’observation des oiseaux sauvages, en tout cas les autours.

Je ne suis pas spécialement intéressée par ce monde-là mais il m’est déjà arrivée de m’intéresser à des domaines qui m’étaient éloignés en temps normal. J’ai l’impression que l’auteure ne s’adresse qu’à des passionnés, et qu’elle ne nous donne pas envie de l’aimer. Les longues descriptions, les digressions, les citations d’un auteur que je ne connais pas, ont fini par me faire arrêter cette lecture.

A priori, Obama en personne a beaucoup apprécié ce livre. J’ai été récemment aux Etats-Unis à Philadelphie et j’ai mangé un cheese steak que recommandait le président actuel des Etats-Unis. Preuve en est que nous avons plus les mêmes goûts en matière de cuisine qu’en littérature.

 

Publicités

2 réflexions sur “M pour Mabel de Helen Macdonald

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #35 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du mois de septembre 2016 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s