Antigone de Sophocle

Afficher l'image d'origine

Note : 5/5

Pages :70

Éditions : Le Livre de Poche

Ma critique :

Antigone a vu ses frères mourir : l’un a le droit aux éloges funéraires, l’autre à rien. Antigone veut à tout prix que ses deux frères soient ensevelis sous terre pour leur honneur et va en payer le prix : Créon, qui a ordonné cette condamnation ne changera pas d’avis : elle mourra.

J’avais lu Antigone, il y a fort longtemps, en tout cas la version d’Anouilh. J’avais un vague souvenir de l’histoire et je trouve cette pièce très forte : aussi bien du côté d’Antigone, que du côté d’Hémon qui va pour l’amour de sa femme, la soutenir, quitte à mettre sa vie en jeu.

J’ai beaucoup aimé cette pièce.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #41

Bonjour,

C’est lundi, et le lundi, on fait le bilan hebdomadaire. Pour s’inscrire, c’est par ICI.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Les Jumelles par Douglas

Les jumelles de Claire Douglas

aux éditions Harper Collins en partenariat avec Netgalley

La nouvelle vie de Paul Sneijder de Jean-Paul Dubois

Afficher l'image d'origine

Le cas étrange du Dr Jekyll et de M. Hyde de Stevenson

Que suis-je en train de lire ? 

Surprise au bout du fil de Elle Casey

aux éditions Amazon crossing en partenariat avec Netgalley

Que vais-je lire la semaine prochaine ?

Afficher l'image d'origine

Amélia de Kimberly McCreight

-> je le repousse encore. Pas trop sinon, je me souviendrais plus de l’histoire…

Et vous, que lisez-vous ?

Le cas étrange du Dr Jekyll et M. Hyde de Stevenson

Afficher l'image d'origineNote : 3/5

Pages : 92

Éditions : Librio

Publication en France : 1886

Ma critique :

Tout comme pour le film « Le sixième sens », l’histoire du Dr Jekyll et M. Hyde est connue de tous et est spoilée à tout va. Si bien que sans même avoir lu le livre, on connaît déjà la fin. Je ne raconterais donc pas l’histoire.

Ce roman est très court et est finalement très philosophique. Il m’a rappelé un peu l’histoire de Dorian Grey ou de la peau de chagrin. Un peu de sciences fiction dans des classiques du 19ème siècle et la philosophie et la morale entrent en jeu. Qui ne voudrait pas changer de peau ne serait-ce qu’un jour pour pouvoir faire ce que l’on veut sans craindre les regards ou les reproches de notre entourage ? C’est tout l’enjeu de ce roman.

Je pense vite l’oublier car je n’ai pas apprécié le manque de suspense et la fin toute tracée. En revanche, j’ai apprécié l’écriture portant la marque très reconnaissable des grands classiques anglais.

 

In my mailbox #2

Nouvelle semaine, donc, un nouveau In my mailbox. Organisé par le blog Lireoumourir, si vous souhaitez vous inscrire, c’est par ICI.

Une famille trop parfaite de Rachel Abbott

aux éditions Belfond en partenariat avec Netgalley

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

La nouvelle vie de Paul Sneijder de Jean-Paul Dubois

Note : 5/5

Pages : 234

Éditions : Points

Publication en France : 26 mai 2016 (en poche)

Ma critique :

Nouveau coup de cœur.

Je devrais m’arrêter là pour dire ce que j’en ai pensé, mais ce serait un peu court. Mais quelle belle surprise ! J’ai lu ce roman d’un trait et pourtant, je n’y croyais pas. Je l’avais dans ma PAL depuis un bout de temps maintenant et puis, en rangeant un peu mes bouquins, je me mets à lire la première page, puis la deuxième, et puis ….

Ce livre est aussi bien rempli d’espoir que de côté sombre. Paul Sneijder est le seul survivant d’un accident d’ascenseur au cours duquel il a perdu sa fille, Marie. Il ressasse son passé et essaye d’avancer comme il le peut. Il quitte son emploi et devient promeneur de chiens, au grand désespoir de sa femme.

De l’humour mais aussi une certaine fatalité nous accompagne au fil des pages, et rendent la lecture complètement addictive. L’écriture est fluide et on se prend à suivre les pensées de Paul. Il se met à étudier les aspects techniques et les faits divers des ascenseurs et devient un expert. Il s’obstine pour cela et l’auteur parvient même à nous rendre intéressant ce monde très particulier. Va-t-il réussir à tourner la page et trouver un peu de bonheur ?

En tout cas, je ne prendrais plus jamais un ascenseur sans penser à ce livre. Et je vais vite m’atteler à découvrir d’autres livres de cet auteur qui a priori a écrit de nombreux romans.

Les jumelles de Claire Douglas

Les Jumelles par Douglas

Note : 5/5

Pages : 352

Éditions : HarperCollins Noir

Publication en France : 19 octobre 2016

Ma critique :

Grosse surprise pour moi. J’ai adoré ce livre ! Je parle d’une surprise parce que les avis sont plutôt mitigés et je partais donc avec de très mauvais a priori. 

L’histoire en gros, c’est Abi qui a perdu sa soeur dans un terrible accident de voiture il y a quelques années. Elles étaient très proches et Abi tombe dans une dépression profonde. Elle cherche dans la rue des personnes qui ressemblent de près ou de loin à sa soeur et fait en sorte qu’elles deviennent des amies. Et puis, un jour, elle rencontre Béatrice qui semble-t-il manque aussi d’affection. Elles deviennent vite amies, trop vite même.

L’intrigue ne m’intéressait pas de prime abord mais la géméllité est un thème intéressant. Je pense que ce thème est sans fin et l’auteure a su trouver une histoire allambiquée pour nous faire tourner en rond. C’est réussi. Je ne lis pas souvent des thrillers, et je me fais souvent avoir mais là, j’étais très loin de me douter de cette fin. Les chapitres alternant les narrateurs, nous font nous poser des questions sur qui a raison, qui a tort, qui ment. La maison où va emménager Abi est très glacial, les habitants sont tous bizarres et cela rend l’histoire encore plus addictive.

En bref, une très bonne lecture en somme, un très bon moment. Je recommande ce livre !

Top ten tuesday #14

Bonjour,

Nouveau top ten aujourd’hui !

Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur le blog de Frogzine ICI.

Photo

Le thème de cette semaine est :

Les 6 livres relatant des faits historiques écrit dans les années 2000

 

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys

L’île des oubliés de Victoria Hislop

Mémoires de Serge et Béate Klarsfeld

Le diable sur les épaules de Christian Carayon

Hyppocrate aux enfers de Michel Cymès

Mangez-le si vous voulez de Jean Teulé

C’est lundi, que lisez-vous ? #40

Bonjour,

C’est lundi, et le lundi, on fait le bilan hebdomadaire. Pour s’inscrire, c’est par ICI.

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Je suis une merde et je compte bien le rester de Rebecca Niazi-Shahabi

aux éditions Mazarine en partenariat avec Netgalley

True crime, tome 2 : Sexe et passions fatales par Ploquin

True Crime tome 2 – Collectif

aux éditions Ring en partenariat avec Babelio

Que suis-je en train de lire ?

Les jumelles de Claire Douglas

aux éditions Harper Collins en partenariat avec Netgalley

Que vais-je lire la semaine prochaine ?

Afficher l'image d'origine

Amélia de Kimberly McCreight

-> je l’ai commencé il y a quelques semaines et j’ai beaucoup de mal à aller au bout…

Et vous, que lisez-vous ? Avez-vous déjà lu un des livres dont j’ai parlé dans cet article ?

In my mailbox #1

Nouveau rendez-vous sur mon blog : In my mailbox consiste à présenter ses dernières acquisitions de livre de la semaine. Organisé par le blog Lireoumourir, si vous souhaitez vous inscrire, c’est par ICI.

 

Surprise au bout du fil de Elle Casey aux éditions Amazon crossing en partenariat avec Netgalley.

Ô surprise, de la romance chez moi. Netgalley accueille Amazon crossing dans son catalogue et propose des livres en accès libre. L’occasion pour moi de voir si la romance pourrait me plaire !

Parce qu’elle m’aime de Mark Edwards aux éditions Amazon crossing en partenariat avec Netgalley.

Je l’ai obtenu par le même système. J’ai hâte de me plonger dans celui-là.

Et vous, quelles sont vos acquisitions de la semaine ?

True crime tome 2 – Sexe et passions fatales – Collectif

True crime, tome 2 : Sexe et passions fatales par PloquinNote : 3/5

Pages : 307

Éditions : Ring

Publication en France : 13 octobre 2016

Ma critique :

Je tiens à remercier dans un premier temps les éditions Ring et Babelio pour l’envoi de ce livre, reçu dans le cadre de l’opération Masse critique.

C’est le deuxième tome que je lis de cette collection. Pour resituer un peu, des journalistes  se sont donnés pour but de publier tous les 6 mois un recueil de faits divers. A chaque fois, un thème est abordé. Le premier thème parlait des prototypes de meurtres, c’est-à-dire les premiers à avoir utilisé une certaine méthode de crimes. Je l’avais apprécié. Vous pouvez retrouver ma critique ICI. Ce mois-ci, le thème abordé est : sexe et passions fatales : Les crimes racontés sont les suivants :

  • Frédéric Ploquin – Meurtre à la faculté
  • Stéphane Bourgoin – Le boucher de Hanovre
  • Dominique Rizet – La maîtresse et le médecin de campagne
  • Frédérique Lantieri – Le gourou incestueux
  • Michel Mary – Catwoman
  • Luc Frémiot – L’ange et le démon
  • Arnaud Bédat – L’affaire Stern
  • Anne-Sophie Martin – Le dernier rendez-vous galant
  • Géraldine Woessner – Les séquestrées de Cleveland

Pour en venir à mon avis, il faut tout d’abord que je dise quelques mots sur mon attrait pour ce genre d’histoire. J’ai eu une période où je ne ratais aucune émission de faits divers et toutes les histoires revenant en boucle, j’ai pris beaucoup de recul. Ayant apprécié le premier, j’ai cherché à continuer car j’avais aimé l’ambiance et la façon de raconter qui me semble tout à fait approprié. Ici, avec ce tome, j’ai été déçue pour plusieurs raisons :

  • Je connaissais déjà 3 histoires sur les 9.
  • Les journalistes ont beaucoup cherché à entrer dans les détails les plus horribles, ce qui ne m’a pas aidé à apprécier la lecture.
  • Les histoires sont assez inégales : pas toutes très intéressantes.

Je reconnais toutefois que Frédérique Lantieri choisit bien ses histoires : elle a le don pour aller nous raconter des histoires qui sortent de l’ordinaire et pour les deux tomes, j’ai été conquise.

Une petite déception donc, mais qui ne m’a pas empêché de lire ce livre en une après-midi.