Spirales de Tatiana de Rosnay

Résultat de recherche d'images pour "spirales de rosnay"LE LIVRE

Note : 4/5

Pages : 201

Éditions : Plon

Publication en France : 2013

Ma critique :

Hélène, une femme bourgeoise, a une vie bien rangée, une vie un peu à la marge et se met dans une situation hors du commun. Elle va voir une amie malade et rencontre un homme qui lui fait des avances. Elle est choquée et repart chez elle. Puis elle décide de revenir voir cette amie et fait en sorte de retomber sur cet homme. Ils finissent par coucher ensemble, … mais l’homme a une crise cardiaque pendant l’acte et perd la vie.

S’en suit alors une spirale pour notre héroïne. Elle va mentir à son entourage, en l’occurrence à son mari. Non pas par rapport à son infidélité, puisque son mari lui-même lui a été infidèle, mais bien par rapport du qu’en-dira-t-on. Elle, une bourgeoise bien rangée, à qui tout réussit, qui a eu des enfants, comment a-t-elle pu coucher avec un homme à qui elle n’a jamais parlé et qui est mort dans ses bras.

Comme elle ne s’est jamais plainte, personne ne va s’inquiéter pour elle malgré sa tristesse, ses angoisses, …

C’est le deuxième livre que je lis de cette auteure (en plus de Moka) et j’ai vu deux films adaptés de ses romans (Boomerang et Elle s’appelait Sarah). A chaque fois, Tatiana de Rosnay parle de femmes qui se posent 30 questions par minutes et c’est bien ce qui est le plus frustrant dans ses livres. Les situations de départ sont très intéressantes, on a envie de connaître la fin. On vit l’angoisse du personnage principal, on vit en même temps ce que vit. Et c’est ce qui nous emporte facilement et nous fait tourner les pages les unes après les autres. C’est ce que j’apprécié dans les romans de Tatiana de Rosnay.

Le gros hic de ce livre est la fin. En fait, la fin est tellement ouverte que l’auteure nous laisse seuls face à nos interrogations et il nous reste à imaginer ce qui a pu se passer pour Hélène. Beaucoup de lecteurs ont été surpris par cette fin. L’auteure a d’ailleurs donné une explication ICI.

En bref, une bonne lecture même si la frustration a été grande face à cette fin.

L’AUTEURE

Auteur : Tatiana de Rosnay

Date de naissance : 28/09/1961

Ville de naissance : Neuilly-sur-Seine

Autres livres : (non exhaustif) Moka, Elle s’appelait Sarah, Le voisin, …

Site Internet : http://www.tatianaderosnay.com/index.php/bio

Page Facebook : https://www.facebook.com/tatianaderosnay/?fref=ts

Publicités

2 réflexions sur “Spirales de Tatiana de Rosnay

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #52 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du mois de janvier et de février 2017 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s