Les leçons du pouvoir de François Hollande

 

Note : 4/5

Nombre de pages : 288

Éditions : Stock

Date de publication : 11/04/2018

Acheter

Résumé :

Pour la première fois depuis qu’il a quitté l’Élysée, François Hollande s’explique. Il tire les leçons humaines et politiques d’une expérience unique.


Comment vit un président au jour le jour ? Comment tranche-t-il dans le feu de l’action ? Comment agit-il sur la scène internationale ? Comment a-t-il décidé, pour redresser le pays, d’encourir l’impopularité et l’incompréhension parmi les siens ?
Face aux épreuves qui ont ensanglanté notre pays, il donne ses sentiments intimes et nous fait partager, par les portraits saisissants des principaux dirigeants du monde, les défis majeurs de la planète. Il livre des vues aiguës sur la crise
que traverse la démocratie européenne et sur l’avenir de la gauche réformiste.
Dans sa vie publique, comme dans les replis de sa vie privée, sans impudeur mais sans faux-fuyant, il confesse aussi ses regrets. Il révèle enfin les raisons qui l’ont conduit à ne pas se représenter et détaille les relations complexes qu’il entretient avec Emmanuel Macron.
Un document rare sur l’exercice du pouvoir que tout citoyen et tout lecteur curieux de l’expérience humaine des grands dirigeants lira avec passion.

Ma critique :

Je remercie dans un premier temps les éditions Stock et Netgalley pour cette lecture.

François Hollande s’est très peu exprimé depuis la fin de son mandat. Pour regrouper tout ce qu’il avait à dire, il a écrit ses « leçons du pouvoir ». Depuis, il fait le tour des plateaux de télévision pour présenter son livre … et en profiter pour dire clairement ce qu’il pense d’Emmanuel Macron.

Il faut dire que dans son livre, François Hollande tacle Emmanuel Macron sur à peu près tous les sujets. Il consacre par ailleurs un long chapitre sur lui, sur ses ambitions qu’il n’avait pas vu venir.

En dehors des ces reproches, le livre est fourni en anecdotes. L’ancien président revient sur les différentes polémiques dont il a fait l’objet. Il s’explique sur ce qu’il n’a pas pu dire et exprimer lors de ces polémiques, comme par exemple lors de sa tentative de constitutionnaliser la déchéance de nationalité ou lors de la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et lui.  Il reproche aux médias de ne reprendre que les petites phrases, souvent sorties de leur contexte, pour créer une polémique inutile. Le discours importait peu, seule la petite phrase était retenue. François Hollande s’exprime aussi sur les sujets tant attendus, comme la fin de sa relation avec Valérie Trierweiler, le respect profond qu’il a pour Ségolène Royal, et sa tendresse pour Julie Gayet. Il évoque également ses enfants pour qui il avait peur que sa vie publique interfère avec leur vie personnelle et professionnelle.

Certains chapitres montrent les coulisses des ses rencontres avec des grands chefs d’états à l’international comme Vladimir Poutine, Barack Obama, Angela Merkel, … Il évoque par ailleurs les négociations entre la Grèce et les autres pays européens lors de la crise grecque. Beaucoup de choses ont été dites par les médias. François Hollande a tenu à éclaircir certains points, notamment sur le comportement d’Angela Merkel.

Je suis assez étonnée de voir qu’il a très peu parlé de Manuel Valls. Il s’acharne sur Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, faisant partie des « frondeurs » pour qui François Hollande considère que l’échec aux présidentielles du parti socialiste leur est pour une grande partie attribuée.

Il revient finalement sur son quinquennat. Ce qu’il ne pouvait pas dire durant son quinquennat, il le dit dans son livre et ne renie pas le fait qu’il n’a pas pu tout faire. Il tire son bilan, explique les réformes et les négociations qu’il a pu faire et que les médias n’ont pas pris le temps d’expliquer.

J’ai bien aimé ce livre. François Hollande s’est attaché à rendre ce livre accessible (à l’exception peut-être des derniers chapitres). Il est très humble dans ce livre : il tire son bilan positif et négatif. Il est honnête sur ce qu’il a ressenti. Je trouve que ce livre est une réussite dans le sens où on apprend beaucoup de choses et on se rend compte de la difficulté qu’est l’exercice du pouvoir. Faire des réformes populaires, c’est facile, mais faire les réformes que le gouvernement juge nécessaires pour le pays, a fortiori impopulaires, c’est très difficile. Il regrette par ailleurs de ne pas avoir su expliquer ses réformes aux Français pour anticiper les mécontentements.

En bref : un livre à lire pour mieux comprendre le dernier quinquennat. François Hollande a envoyé son livre à Emmanuel Macron, comme une leçon du pouvoir, comme pour lui signifier que rien n’est facile dans l’exercice du pouvoir : la pression médiatique, les attentes des français, la crise économique, les réformes impopulaires qu’il faut pourtant mener à bien, …

Challenge NetGalley

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Les leçons du pouvoir de François Hollande

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #58 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du challenge Netgalley – Le temps de la lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s