[Movie Challenge 2018] Monsieur je-sais-tout

Bonjour,

Je commence mon movie challenge 2018 avec le thème suivant

Un film avec un personnage atteint d’un handicap (physique et/ou mental)

Résultat de recherche d'images
Réalisé par : Stéphan Archinard et François Prêvot-Leygonie

Sortie en salle : 9 mai 2018

Acteurs principaux : Arnaud Ducret, Max Baissette de Malglaive et Alice David

Ma chronique :

C’est ma première chronique sur un film et je suis assez déstabilisée. Parler d’un livre m’est devenu familier. Mes chroniques n’ont pas la qualité d’un critique professionnel et je ne cherche pas à l’être. Je tiens avant tout ce blog pour partager mes lectures et cela me va très bien. On peut évoquer la qualité de la plume de l’auteur entre autre. Ici, n’étant pas cinéphile, j’aurai du mal à décrire le travail du réalisateur. Je me contenterai d’expliquer mon ressenti vis-à-vis du film.

Vincent Barteau est entraîneur de football dans une équipe locale. Il est célibataire et court après les filles. Un jour, sa mère qu’il n’a pas revu depuis longtemps, fait un malaise. A son médecin, elle répète plusieurs fois le nom de Léo. Lorsque Vincent Barteau l’apprend, il se rend chez sa mère et finit par rencontrer Léo. L’homme à tout faire de la maison lui somme de garder pendant 15 jours l’enfant, le temps que sa mère se repose à l’hôpital. Vincent Barteau, résigné, va alors garder ce petit garçon et découvrir ses particularités.

J’adore Arnaud Ducret, il me fait rire. Mon homme m’avait emmené à son spectacle pour mon anniversaire. Mon avis sur lui n’est pas objectif, loin de là. Je l’ai trouvé à sa place dans ce film, incarnant parfaitement son rôle. Au début du film, il y a néanmoins quelques scènes qui m’ont fait peur, dans le sens où la tournure du film donnait l’impression que ça serait trop facile. Les dialogues du début du film sont d’ailleurs un peu tirés par les cheveux. Mais une fois l’intrigue lancée, plus de problèmes avec ça. On est plongé dans l’histoire de Vincent et Léo.

Max Baissette de Malglaive est lui aussi parfait. Il a réussi à être très convaincant et pour preuve. Les répliques les plus drôles sont généralement dites par cet acteur. La salle de cinéma où je me trouvais peut en témoigner. Enfin, pour évoquer rapidement Alice David, j’adore cette actrice également. Elle peut jouer n’importe quel rôle. Elle l’incarne à merveille.

Pour ce qui est de l’histoire, je suis assez bonne spectatrice des films drôles et tristes à la fois. J’ai versé ma larmichette à plusieurs reprises. Le film n’est pas tombé dans la facilité. On est emporté par l’histoire du début à la fin, sans temps mort. Je ne connais pas personnellement la maladie d’asperger et je ne pourrais donc pas témoigner de la crédibilité de l’acteur sur ce sujet mais l’émotion ressenti montre que les acteurs principaux ont une véritable complicité entre eux.

Enfin, le film a été tourné à La Rochelle, petit détail qui a son importance : cette ville se situe dans ma région d’origine. Encore une raison d’aller voir ce film !
En bref : un film drôle, émouvant, sur un sujet difficile. Une belle réussite !

logo-movie-challenge-nblc

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s