Murder game de Rachel Abbott

Murder game par Abbott

Résumé

La première fois que Jemma s’est rendue au manoir de Polskirrin, c’était avec Matt, son époux, pour célébrer le mariage du richissime Lucas Jarrett.
Jamais elle n’oubliera la vue saisissante de cette demeure dominant la mer, perchée sur un éperon de Cornouailles. Jamais, non plus, elle n’oubliera la vue du corps sans vie d’Alex, la sœur du marié, le jour des noces, sur cette plage de galets…
Un an plus tard, les invités sont de retour à Polskirrin, à la demande de Lucas. Pourquoi ce dernier tient-il tant à célébrer le premier anniversaire de ses noces funestes ?
C’est en réalité à une fête macabre qu’il les a conviés, un murder game visant à faire rejouer à chacun son rôle de l’an passé et révéler ainsi la vérité sur la mort d’Alex. Mêmes personnes, mêmes tenues, même repas, mêmes discussions, la nuit qui a vu mourir la
jeune femme se répète dans une mise en scène terrifiante.
Apparences trompeuses, manipulation et faux-semblants : Rachel Abbott déploie tout l’éventail de son talent dans un roman à énigme digne d’Agatha Christie.

Mon avis

Voulez-vous jouer à Murder game ? En quoi ça consiste ? Les règles du jeu sont simples : chacun a un rôle et va devenir à son insu, victime. Il faut découvrir qui est le meurtrier. Dans ce roman, et pour aller plus loin, la victime est toute trouvée : la sœur de Lucas Jarett, un riche homme d’affaire. Les apparences voulaient pourtant que l’on conclue à un suicide. Mais son frère est persuadé qu’elle ne s’est pas suicidée et que l’assassin fait partie de son groupe d’ami, qui s’est réuni un an plus tôt à la veille de son mariage. Pour coller au plus près de la réalité, le jeu proposé par Lucas Jarett consiste à s’habiller de la même façon qu’il y a un an, à manger la même chose, au même endroit et reprendre les mêmes discussions tout en jouant son propre rôle. Et d’en conclure qui est l’assassin.

J’adore ce genre d’intrigue où tout le monde soupçonne tout le monde dans une sorte de huis-clos. La situation dans laquelle va se trouver tous ces personnages est très gênante. Pour mieux comprendre les relations que chacun entretient l’un avec l’autre, l’auteur nous propose pas mal de chapitres dont la narratrice est Jemma, la femme de l’un des convives qui ne connaissaient personne avant cette fameuse soirée. Ce personnage est très attachant dans le sens où elle s’évertue à être enjouée de tout et à se poser les bonnes questions. Elle va d’ailleurs poser trop de questions, ce qui va lui jouer des tours. C’est elle finalement qui va démêler le vrai du faux, sans que le lecteur en connaisse les aboutissants. L’apparition des policiers dans l’histoire permet d’avoir un autre point de vue sur l’histoire.

L’intrigue n’a pas forcément été comme je l’aurais voulu mais ce roman m’a souvent surprise à bien des égards. C’est un véritable page-turner que j’ai lu en seulement 2 jours. La narration de Jemma y est pour beaucoup.

Le jeu est donc très gênant. Il va avoir du mal à être accepté par les convives. On se demande bien comment l’auteur va s’en sortir, mais elle a plus d’un tour dans son sac. L’ambiance un peu lourde, les secrets que chacun semble vouloir garder, les mensonges bientôt révélés, et les sournoiseries de certains des convives rend la lecture captivante. On ne peut plus s’arrêter de lire ce livre une fois commencée.

En bref, une très bonne lecture avec des rebondissements, un huis-clos lourds mais bien amené. Un page-turner comme je les aime.

Je tiens à remercier les éditions Belfond et Netgalley pour cette lecture.

Ma note : 5/5

Editions : Belfond

Nombre de pages : 400

Genre : Thriller

Date de publication : 25 mars 2021

Se le procurer

Du même auteur :

Une famille trop parfaite

8 réflexions sur “Murder game de Rachel Abbott

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #72 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du mois de mars 2021 – Le temps de la lecture

  3. Ping : Murder Game, de Rachel Abbott

  4. Ping : Tue-moi encore de Rachel Abbott – Le temps de la lecture

  5. Ping : La disparue de Noël de Rachel Abbott – Le temps de la lecture

  6. Ping : Ceux qui doivent périr de Rachel Abbott – Le temps de la lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s