Celle qui brûle de Paula Hawkins

Celle qui brûle par Hawkins

Résumé éditeur

Jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour obtenir réparation ?

Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l’assassinat d’un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d’une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu’à exploser. L’une d’entre elles aurait-elle commis l’irrémédiable pour réparer les torts qu’elle a subis ?

Mon avis

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre très prenant, avec ses différents personnages féminins, toutes aussi mystérieuses l’une que l’autre. Je précise tout de suite que je n’ai pas aimé « La fille du train ». Je l’avais lu après avoir lu de nombreuses critiques élogieuses et mon attente envers ce livre était donc décuplée. Ce fut une grosse déception.

C’est donc avec un certain a priori que j’ai commencé cette lecture. Et la simplicité de l’intrigue m’a tout de suite happée, certaine de pouvoir démêler le vrai du faux. Et bah non…

3 femmes vont être mêlées à la résolution d’un meurtre : celui de Daniel, un jeune homme qui habitait une péniche. Ces femmes connaissaient Daniel : Carla, la tante, Laura, avec qui il a passé sa dernière nuit et Miriam, sa voisine.

Chacune d’elle ont un passé lourd qui fait qu’en tant que lecteur, on se pose des questions sur elles. Tour à tour, on les soupçonne et au fur et à mesure qu’on prend connaissance de leur histoire, le scénario du meurtre peut alors être imaginé. Je n’ai pas trouvé la fin de l’histoire mais le mobile est tout trouvé.

Je ne pense pas que je me souviendrai longtemps de cette histoire (tout comme celle de la fille du train en réalité). Ça se lit facilement, on est pris dans l’intrigue, les pages se tournent toute seule mais l’intrigue n’est pas assez originale pour marquer. Malgré tout, j’ai trouvé cette lecture divertissante et c’est bien l’essentiel que je recherche.

Je remercie Netgalley et les éditions Sonatine pour cette lecture.

Éditions : Sonatine

Nombre de pages : 464

Genre : Thriller

Publication : 16/09/2021

Se le procurer

En savoir plus

Page éditeur

Article Le Monde sur ce livre

Article Libération

Article Les échos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s