Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M. C. Beaton

Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale par Beaton

Résumé éditeur

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme.
Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur.
Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Mon avis

J’ai découvert cette auteure via sa saga de Lady Rose (dont j’attends la suite en novembre ^^). Je me suis lancée après tout le monde dans cette saga d’Agatha Raisin et c’est avec joie que je compte lire l’intégralité de cette saga. Il m’a fallu tenter pas mal de cosy mystery, au départ pour lire un peu comme tout le monde. J’ai eu beaucoup de déceptions, avec des personnages qui me semblent à chaque fois caricaturaux, des dialogues plats, des enquêtes sans véritables suspenses, et des villes ou villages où tous les habitants sont soit très très gentils, soit très très méchants. Pas de place à la nuance.

Avec M. C. Beaton, pas de ça dans ses romans. Je me retrouve avec Agatha Raisin, un personnage fort en caractère, très ronchonne mais qui tente par tous les moyens de s’intégrer dans le village où elle vient d’emménager. Son hypocrisie rend certaines scènes assez drôles d’ailleurs. J’ai adoré la suivre. Agatha Raisin n’arrive pas à entrer en contact avec les gens de son village et se dit que si elle participe au concours de la meilleure quiche, évènement important pour la ville, elle se fera ainsi connaître et apprécié et pourra alors apprécier sereinement sa nouvelle vie de retraitée. Le problème est qu’Agatha ne sait pas cuisiner. Alors, elle utilise un stratagème qui va se retourner contre elle.

L’écriture de l’auteure (et de la traductrice) est fluide et l’histoire s’installe doucement. J’ai lu ce livre en un jour, non seulement parce que j’étais tenue par des délais car je participais à un bookclub, mais aussi, parce que l’histoire est simple, divertissante, drôle, et prenante finalement. Alors, évidemment, pour les fans de thrillers, il faut passer son chemin, parce que l’enquête en elle-même n’est pas captivante, loin de là. J’ai essayé de deviner qui était le tueur mais je n’ai pas trouvé. Je n’ai pas été plus surprise que ça par le final mais ce n’était pas ce qui comptait. Ce qui m’a plus plu, c’est l’histoire personnelle d’Agatha et comment elle a fait pour trouver sa place.

En bref, une vraie belle surprise. Une nouvelle saga qui va me tenir quelques temps avec ses 29 tomes !

Lu dans le cadre du book-club Livraddict de septembre 2021

Éditions : Albin Michel

Nombre de pages : 319

Genre : Cosy Mystery

Publication : 01/06/2016

Se le procurer

En savoir plus

Article Le Parisien sur le roman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s