Le passager sans visage de Nicolas Beuglet

Le passager sans visage par Beuglet

Résumé éditeur

 » Tu n’es pas seule à chercher « …

Ce mot anonyme laissé sur son paillasson est plus qu’un appel : un électrochoc. Cette fois, l’inspectrice Grace Campbell le sait, elle n’a pas le choix. Elle doit ouvrir la porte blindée du cabinet situé au fond de son appartement. Et accepter de se confronter au secret qui la hante depuis tant d’années…

Des confins de la campagne écossaise aux profondeurs de la Forêt-noire où prend vie le conte le plus glaçant de notre enfance, jamais Grace n’aurait pu imaginer monter dans ce train surgi de nulle part et affronter le Passager sans visage…

Avec ce thriller au suspense angoissant, Nicolas Beuglet nous plonge dans les perversions les plus terribles de nos sociétés. Et, au passage, nous interroge : et si parmi les puissants qui régissent le monde se cachaient aussi des monstres sans visage ?

Un train, un passager sans visage, une organisation terrifiante

Mon avis

C’est assez difficile de donner son avis sur un livre de Nicolas Beuglet parce qu’au départ, on part sur une histoire simple, pour découvrir finalement une vérité dérangeante qui dépasse tout ce à quoi on peut s’attendre. C’est d’autant plus dur de ne rien dire parce que c’est tout l’intérêt de ses romans. En fait, on est tout de suite pris dans l’intrigue, et dans les révélations égrenées au fil des pages. Les révéler ici ne rendrait vraiment pas service aux futurs lecteurs.

Ce que je peux dire en revanche, c’est que tout s’imbrique encore une fois dans ce roman. Il se termine d’ailleurs par un rebondissement auquel je ne m’attendais pas. J’attends avec impatience la suite.

J’ai aimé suivre les aventures de Grace Campbell. On découvre enfin ce qu’il y a derrière la porte blindée de son appartement. On va découvrir un peu plus de son passé et de ses angoisses. Bien des choses vont s’expliquer dans ce tome. Donc, ce fut globalement une bonne lecture.

Mais, (oui, parce qu’il y a un mais), j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de temps longs dans cette histoire. J’ai eu souvent l’impression que l’intrigue s’enlisait, sans vraiment avancer. On comprend au ¾ du livre la raison du titre du roman et j’ai trouvé que c’était qu’à ce moment-là que le suspense commençait réellement. Je n’ai pas lu l’intégralité des livres de Nicolas Beuglet, mais encore une fois, on se retrouve avec des explications abracadantesques qui peuvent paraître peu crédibles en un sens. Mais, personnellement, je trouve que l’auteur nous embarque dans son monde, et prise par l’intrigue, ça passe. On est peu comme dans un film d’aventure, à la James Bond au féminin où finalement, peu importe le méchant, ce que l’on apprécie réellement, c’est comment James Bond va s’en sortir à la fin. Peu importe le peu de crédibilité de l’histoire du méchant d’en face finalement. La scène du train est la seule où il y avait vraiment du suspense d’ailleurs. Le reste du roman ne consiste que pour Grace Campbell à enquêter sur son passé et c’était assez pesant.

Malgré ce reproche, j’ai beaucoup aimé m’embarquer dans cette histoire. C’est loin de ce que je lis habituellement et ça fait du bien de temps en temps de sortir de sa zone de confort. Je guetterai la sortie du prochain roman. Hâte d’en savoir un peu plus sur l’ultime rebondissement !

Je remercie Netgalley et les éditions XO pour cette lecture.

Éditions : XO

Nombre de pages : 366

Genre : Thriller

Publication : 16/09/2021

Se le procurer

En savoir plus

Mon avis sur le premier tome de cette saga : Le dernier message

Une réflexion sur “Le passager sans visage de Nicolas Beuglet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s