L’île des absents de Caroline Eriksson

Éditions : Les Presses de la cité

Date de publication : 7 juin 2018

Nombre de pages : 240

Acheter *

Résumé :

On l’appelle le Cauchemar. C’est un lac à l’eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu’il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s’endort. À son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques. L’homme et la fillette ont disparu. De retour dans le cottage que la petite famille occupe au village, Greta fouille chaque pièce et tente en vain de joindre Alex. En proie à la panique, elle décide de se rendre au commissariat. Seulement, sur place, un policier lui annonce qu’elle n’est pas mariée et n’a jamais eu d’enfants. Qui sont Alex et Smilla ?

Plébiscité par la critique et le public à sa parution en Suède, le thriller de Caroline Eriksson fait mugir les forêts du Nord et étourdit le lecteur à grand renfort de twists et de montée d’adrénaline. Mais c’est surtout la finesse de la construction psychologique et la réflexion documentée sur les traumas de l’enfance qui font de L’Île des absents un incontournable du genre. Lire la suite

Publicités

Sauf de Hervé Commère

Éditions : Fleuve éditions

Nombre de pages : 272

Date de publication : 8 mars 2018

Acheter *

Résumé :

L’année de ses six ans, à l’été 1976, Mat a perdu ses parents dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Rien n’a survécu aux flammes, pas le moindre objet.
Mat est aujourd’hui propriétaire d’un dépôt-vente. Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions. La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours. Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant. Sauf que cet album ne devrait plus exister. Il ne peut pas exister. Et pourtant…

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé. De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.

Lire la suite

La cave de Natasha Preston

La cave  par PrestonÉdition : Hachette romans

Date de publication en France : 19 avril 2017

Nombre de pages : 400

Acheter *

Résumé :

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.
Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir… Lire la suite

Le petit Lebanski de Stéphane Chamak

Le petit Lebanski par Chamak

Note : 5/5

Nombre de pages : 328

Éditions : Widj éditions

Acheter

4ème page de couverture :

Je me trouve devant la porte. Au centre, une vieille poignée argentée avait l’allure d’un gros poing américain. Comme me l’avait indiqué le chauffeur black, le battant était légèrement entrebâillé. Je suis resté quelques secondes figé, les mains dans les poches, nerveux comme une pucelle à sa première sauterie. Dans ma poitrine, mon cœur distribuait des battements en rab. D’un côté, j’étais impatient de savoir de quoi il en retournait. De l’autre, j’étais quasi certain qu’une fois passé cette foutue porte, mon existence – déjà de magnitude 8 à l’Échelle des Emmerdes – allait franchir un palier supplémentaire.

J’avais pas tort. Lire la suite

Fallait pas être là de François Morin

LFallait pas être là

Note : 4/5

Nombre de pages : 259

Éditions : Librinova

Date de publication en France : 13/04/2018

Si vous souhaitez l’acquérir, c’est par ICI.

Résumé :

Un homme au complet noir est mort. À côté de lui, une valise. Une mort peu banale qui a tout l’air d’un attentat. Ludo, de la terrasse voisine, observe la scène de crime et se lance un peu malgré lui dans cette enquête, accompagné d’une séduisante journaliste, avec pour seul indice un tatouage, « 88 », signe de reconnaissance des groupuscules néo-nazis…
Le temps mort et l’inaction n’ont pas de place dans l’univers de l’auteur. Il séduit par sa verve, son humour et son cynisme qui soutiennent avec brio le rythme du roman. La première partie pose les pions et nous emballe par sa narration au vitriol, avant que la deuxième nous happe dans une savoureuse intrigue policière brodée de sadisme et de travestissement animée par une fantastique galerie de personnages qui ne sont pas sans rappeler l’univers du truculent Michel Audiard. Lire la suite

Baby Doll de Hollie Overton

Note : 4/5

Nombre de pages : 368

Éditions : Mazarine

Date de publication en France : 02/05/2018

Si vous souhaitez l’acquérir, c’est par ICI.

Résumé :

8 ans d’absence, 3 110 jours d’enfermement, 74 640 heures de peur –et 1 minute d’inattention qui lui permet de fuir … La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa sœur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance …

Ma critique : Lire la suite

Une bonne intention de Solène Bakowski

Note : 4/5

Pages : 384

Éditions : Bragelonne

Publication en France : 29 mars 2018

Pour l’acquérir, c’est par ICI.

Ma critique :

Dans un premier temps, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Après « Le sac », voici donc le retour de Solène Bakowski pour « une bonne intention ». On retrouve le côté sombre de l’auteur avec une histoire très forte d’une petite fille, Matti qui vient de perdre sa maman. Matti essaye autant qu’elle peut de tenir le coup face à son père qui lui, a du mal à revenir de ce décès. La grand-mère tente à son tour de redonner un peu de vie au père et à sa fille qui semblent peu à peu comme des étrangers l’un pour l’autre, tant la communication entre eux ne passent plus. Pour remédier à son chagrin, la petite fille va se mettre à envoyer des lettres qui vont être lu par une mystérieuse personne. Et cette personne va jouer un rôle important dans la vie de la petite fille. Et puis, un jour, la petite fille disparaît sans que personne ne sache où elle est. Et là, les choses vont terriblement se compliquer pour tous les personnages du livre. Que lui est-il arrivé ?

Le sujet de départ était intéressant. Je pensais que le livre n’allait aborder que le thème du deuil. Il occupe une grande partie du roman mais l’auteure sait nous surprendre et nous amener là où on n’aurait pas cru pouvoir aller. L’auteure prend le temps de bien situer le point de vue psychologique de 3 personnages en particulier : la grand-mère, l’enfant et le mystérieux liseur de lettres. Et on apprend au fil des pages que la situation de départ n’est pas aussi simple qu’on l’avait pensé grâce à cette présentation minutieuse des personnages.

J’avoue avoir été perdue à un moment qui aurait dû être crucial au milieu du livre. La peine ressentie par la petite fille n’était pas assez expliquée, et j’ai trouvé certains passages, en l’occurrence avec le mystérieux lecteur un peu survolés. Lire la suite

Toutes blessent, la dernière tue de Karine Giebel

Note : 4/5

Pages : 744

Éditions : Belfond

Publication en France : 29 mars 2018

Pour l’acheter , c’est par ICI.

Lu en partenariat avec Netgalley

Ma critique :

Pour mon retour en force sur le blog, j’ai voulu jouer la facilité. Le monde de la blogosphère est convaincu par ce livre. Pourquoi pas moi ?

Il faut dire que l’auteure est très forte pour rendre le lecteur complètement addict. L’histoire est prenante, forte en émotion, horrible par certains moments et terriblement touchant à la fois. Mais… oui, parce qu’il y a un mais.

L’histoire est simple : Tama, une enfant de 9 ans, tout droit arrivée du Maroc est une esclave dans une famille française. On va la suivre enfant et puis on va la voir grandir. Comment va-t-elle pouvoir échapper de cette maison ? Le pourra-t-elle un jour ? C’est la question qui taraude le lecteur tout au long de cette histoire. Parallèlement à cette histoire, on suit Gabriel qui habite dans une maison, loin de la ville. Il a un passé assez lourd. On ne connaît pas grand-chose de lui au départ, il est très mystérieux. Et ces deux personnages vont se rencontrer dans des circonstances bien particulières. Lire la suite

L’imprévu de Chris Bohjalian

L'imprévu par BohjalianLE LIVRE

Note : 5/5

Pages : 384

Éditions : Le Cherche midi

Publication en France : 2 mars 2017

Pour l’acheter, c’est par ICI.

Ma critique :

Je tiens à remercier les éditions Le Cherche midi et Netgalley pour cette lecture.

La 4ème de couverture était prometteuse et je pensais pouvoir apprécier cette lecture. Les histoires de familles idéales qui traversent des temps difficiles, c’est un thème que j’apprécie.

Richard Chapman organise l’enterrement de vie de son frère, Philip. Sa femme, Kristin et sa fille, Melissa, passent la nuit ailleurs. Au beau milieu de la nuit, Kristin reçoit un coup de fil de son mari. La soirée ne s’est pas passée comme prévu. Lire la suite