Le cas étrange du Dr Jekyll et M. Hyde de Stevenson

Afficher l'image d'origineNote : 3/5

Pages : 92

Éditions : Librio

Publication en France : 1886

Ma critique :

Tout comme pour le film « Le sixième sens », l’histoire du Dr Jekyll et M. Hyde est connue de tous et est spoilée à tout va. Si bien que sans même avoir lu le livre, on connaît déjà la fin. Je ne raconterais donc pas l’histoire.

Ce roman est très court et est finalement très philosophique. Il m’a rappelé un peu l’histoire de Dorian Grey ou de la peau de chagrin. Un peu de sciences fiction dans des classiques du 19ème siècle et la philosophie et la morale entrent en jeu. Qui ne voudrait pas changer de peau ne serait-ce qu’un jour pour pouvoir faire ce que l’on veut sans craindre les regards ou les reproches de notre entourage ? C’est tout l’enjeu de ce roman.

Je pense vite l’oublier car je n’ai pas apprécié le manque de suspense et la fin toute tracée. En revanche, j’ai apprécié l’écriture portant la marque très reconnaissable des grands classiques anglais.

 

Publicités

Lucrèce Borgia de Victor Hugo

Afficher l'image d'origineNote : 5/5

Pages : 91

Éditions : Librio

Première publication en France : 1833

Ma critique :

Lucrèce Borgia est une femme coupable de nombreux crimes, d’inceste, d’adultère, … Elle est amoureuse de Gennaro. Seulement voilà, Gennaro est son fils. Pour plusieurs raisons, il ne connaît pas sa famille et pense qu’il n’a ni mère, ni père. Il va connaître Lucrèce Borgia et va être attiré par elle comme si il se doutait de quelques chose. Lorsqu’il apprend par ses compagnons d’armes que Lucrèce Borgia est loin d’être un ange, il va vouloir se venger d’elle en l’humiliant.

J’ai adoré cette pièce. Elle reprend tous les codes du théâtre classique à savoir les quiproquos, les renversements de situations,… La seule différence au premier abord est que les personnages ne parlent pas en rime : Victor Hugo use de la prose.

En bref, une pièce de théâtre facile à lire, à comprendre et à apprécier, même si la famille Borgia est loin d’être simple.