C’est lundi, que lisez-vous ? #15

Je suis revenue de mes vacances et je reprends le rendez-vous hebdomadaire du « C’est lundi, que lisez-vous ? » aujourd’hui.

Ce rendez-vous est initié par Galléane dont vous pouvez retrouver ici la page pour les inscriptions.

1. Qu’ai-je lu les 2 dernières semaines  ?

Mémoires par Klarsfeld

Mémoires de Béate et Serge Klarsfeld : comme son nom l’indique, il s’agit de la biographie des deux personnalités que tout le monde connaît ou presque. Livre difficile à aborder tant il y a de détails et de personnes présentées mais aussi par les nombreuses révélations dévoilées. Ma critique entière se trouve ici.
La révolte d'Epictète par Marchand
La révolte d’Epictète de Yan Marchand : Livre jeunesse gagné lors d’une masse critique de Babelio. Il est plutôt destné aux enfants de 10 ans environ et présente les classiques de la mythologie. Pour ma part, comme je n’y connais pas grand chose, j’ai beaucoup apprécié ce petit livre simple à comprendre. Ma critique entière, c’est par ici.
Le liseur du 06h27 par Didierlaurent
Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent : Très bonne lecture. Il s’agit d’un conte moderne écrit avec beaucoup de justesse, avec une pointe de romance pour égayer le tout. Ma critique complète se trouve ici.
Pardonnable, impardonnable de Valérie Tong Cuong : Encore une belle lecture. Un accident de vélo amène Milo à l’hôpital. Son entourage proche se déchire pour déterminer à qui revient la responsabilité de ce malheur. Ma critique complète, c’est par ici.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

Le liseur du 06h27 par DidierlaurentNote :  5/5

Pages : 218

Édition : Au Diable Vauvert

Publication : 2014

Ma critique :

Guylain Vignolles est chef opérateur dans le Stern company, une société de recyclage de livres invendus. Il a une vie monotone : métro, boulot dodo, c’est son quotidien. Mais, tous les matins, il prend le train de 6h27, prend le même strapontin, et se met à lire des passages de livres qu’il a réussi à retirer de la Zestor de son travail, la machine infernale qui broie les livres. Les usagers de la ligne sont habitués à entendre chaque matin ses lectures. Un jour, il va ramasser une clé USB dont le contenu va lui changer sa vie.

Une lecture bien agréable, me disais-je en le terminant, le sourire aux lèvres. Ce conte moderne m’a emportée du début à la fin. Il faut dire que l’auteur ne manque pas d’humour et des scènes cocasses viennent agrémenter l’histoire. Je n’irai plus dans les toilettes de dame-pipi sans penser à ce livre et je promets d’ailleurs de mettre un mot gentil sur le livre d’or, s’il y en a un.

Ce livre m’a touché parce qu’il parle de la vie quotidienne, du train-train quotidien qui peut être difficile parfois et que la lecture aide bien à s’évader.

En bref, un très bon moment de lecture. Preuve est faite que les livres populaires peuvent me plaire.