L’extase totale de Norman Ohler

L'Extase Totale par Ohler

Note : 3/5

Pages : 250

Éditions : Les découvertes

Publication en France : 8 septembre 2016

Ma critique :

Je tiens à remercier dans un premier temps les éditions La découverte et Netgalley pour cette lecture.

Voilà un essai qui donne une autre vue sur la deuxième  guerre mondiale. L’armée allemande résistante grâce à la pervitine, une drogue permettant d’être physiquement plus résistant, de nuit comme de jour, en toute circonstance. Hitler, souffrant de problème gastrique, fait appel à un médecin particulier, le docteur Morell, qui va aller bien au-delà du soin médical en lui administrant un médicament lui permettant de tenir intellectuellement pendant de longues heures.

 Au départ, pourtant, les juifs et la drogue étaient considérés tout autant comme des pestiférés et puis, petit à petit en découvrant les vertus de la méthamphétamine, les nazis, entre autre, s’y sont mis. Avec cette drogue, plus question d’avoir de scrupules, de dépression, de défaillance intellectuelles, … Si bien que même des intellectuels comme Heinrich Boll en a pris et en a même réclamé à de nombreuses reprises à ses parents par courrier.

 Un essai intéressant donc, mais qui m’a un peu perdu par de nombreux exemples et avec le manque de lisibilité du plan du livre.

Publicités

2 réflexions sur “L’extase totale de Norman Ohler

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #37 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du mois d’octobre 2016 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s