George Dandin ou le mari confondu de Molière

Note : 5/5

Pages : 64

Éditions : http://www.theatre-classique.fr/

Genre : Théâtre / Comédie

Publication en France : 1669

Ma critique :

George Dandin est une pièce peu connue de Molière. Personnellement, je l’ai lu au cours de mes années collège (années 90 …). J’avais beaucoup aimé cette pièce parce qu’elle mélange à la fois la comédie et le drame familial

Pour raconter un peu l’histoire, George Dandin, issus de la paysannerie, a épousé Angélique De Sotenville, issue pour sa part d’une famille de gentilhomme. Chacun de leur côté, ils regrettent de s’être marié ensemble, elle, parce qu’elle n’a pas eu le temps de profiter de sa jeunesse, lui, parce qu’elle ne tient pas son rôle de femme et va flirter avec le Vicomte, Clitandre. Il finit par savoir que sa femme est prête à le tromper et pour remédier à cela, il va en parler à ses beaux parents.

Dans cette pièce, on aborde à la fois les liens entre différents milieux sociaux, mais aussi le rôle de la femme au sein du couple, la condition féminine,…En peu de pages et en très peu d’approfondissement de la personnalité des personnages, Molière nous livre une comédie efficace avec de bons mots (voir citation ci-dessous). Les personnages ont des noms qui caractérisent leur personnalité et cela donne d’ailleurs un certain cachet comique. Il me semble que toutes les pièces de Molière comportent des noms de personnages assez drôles quand on prend le temps de s’y arrêter.

Au collège, notre professeur de français nous avait fait regarder un film représentant cette pièce avec pour acteur principal Jacques Villeret. J’ai cherché partout sur Internet et je n’ai pas réussi à trouver ce film (je suis preneuse si vous avez des références à me donner). En relisant la pièce, j’ai tout de suite pensé à la scène mythique du « dîner de cons » où Villeret ne comprend pas que Juste, c’est un prénom. Je trouve en l’occurrence que cet acteur tenait parfaitement son rôle dans les deux cas.

En bref, j’ai beaucoup aimé cette pièce car elle est drôle, efficace et on se prend vite au jeu de George Dandin : on veut à tout prix que la famille Sotenville ouvre les yeux. Pauvre George Dandin…

Citation :

Citation de Acte I scène 3

MONSIEUR DE SOTENVILLE.

Doucement, mon gendre. Apprenez qu’il n’est pas respectueux d’appeler les gens par leur nom, et qu’à ceux qui sont au-dessus de nous il faut dire Monsieur tout court.

GEORGE DANDIN.

Hé bien, Monsieur tout court, et non plus Monsieur de Sotenville, j’ai à vous dire que ma femme me donne…

MONSIEUR DE SOTENVILLE.

Tout beau ! Apprenez aussi que vous ne devez pas dire ma femme, quand vous parlez de notre fille.

GEORGE DANDIN.

J’enrage. Comment, ma femme n’est pas ma femme ?

 Je le conseille à : tout le monde en particulier les personnes attirées par la comédie théâtrale, les pièces de Molière, … et tous ceux qui veulent (re)découvrir le théâtre classique.

J’ai aimé : l’humour, la farce, les personnages, l’histoire, …

***

Les personnages 

 George Dandin

Challenge Théâtre 2016 - 2017.png

Publicités

3 réflexions sur “George Dandin ou le mari confondu de Molière

  1. Ping : Bilan du mois d’août 2016 | Le temps de la lecture

  2. Ping : Point challenge Août 2016 | Le temps de la lecture

  3. Ping : Fin du challenge été 2016 – Le temps de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s