Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne

Éditions : JCLattès

Date de publication : 22 août 2018

Nombre de pages : 580

Acheter *

Résumé :

Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.
Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.

Ma critique :

Je tiens à remercier dans un premier temps les éditions JCLattès et Netgalley pour cette lecture.

Je ne ferai pas de suspense. J’ai adoré ce livre. Je pense qu’il gagnerait à être connu et, surtout à être lu. Il y a des livres comme ça où on s’attache à des personnages et une fois, le livre terminé, on se remémore certains passages. J’écris ces lignes quelques jours après l’avoir terminé et c’est limite avec des frissons que je pense à ce roman. C’est comme si je quittais quelqu’un que je connais depuis longtemps.

On découvre l’histoire de Cyril un peu avant sa naissance et on va le suivre toute sa vie en Irlande. Et dans ce pays ultra-conservateur, il faut ne pas s’écarter du droit chemin. Si vous dépassez un peu, alors vous êtes écarté et ça peut être très violent. Cyril va apprendre à ses dépens que l’Irlande est trop enfermée dans la religion chrétienne. Il va se battre contre ça tout au long de sa vie.

L’auteur fait un tout de force dans la construction de son personnage. On découvre Cyril enfant, immature, naïf et on suit Cyril adolescent puis adulte. Son personnage mûrit au fur et à mesure des pages et c’est assez émouvant de voir qu’il ne se fait plus avoir sur certaines choses, il est moins susceptible, il prend plus de recul. L’auteur a découpé son histoire en plusieurs parties. A chaque début de partie, l’auteur date l’époque à laquelle il situe l’histoire de Cyril. On saute plusieurs années d’une partie à l’autre et c’est d’autant plus intéressant pour se rendre compte en quelques pages de l’évolution de Cyril.

C’est également une histoire émouvante avec des scènes très drôles qui m’ont fait parfois pensé à « la gloire de mon père » quand Cyril est enfant par sa naïveté. Les dialogues une fois adultes sont percutants et drôles également.

Je ne voudrais pas spoiler l’histoire de Cyril mais sachez que vous en apprendrez beaucoup sur l’histoire de l’Irlande, sur les évènements entre 1945 jusqu’à nos jours. Je me suis souvent demandée au cours de ma lecture si Cyril aurait vécu la même chose ici en France. Je sais que la France a beaucoup été en retard mais que maintenant, les mentalités ont beaucoup évolué.

En bref : Comme je le disais plus haut, c’est un véritable coup de cœur. Je me souviendrais longtemps de cette histoire qui m’a transportée de la première à la dernière ligne. Je suis sûre que ce livre pourrait être porté à l’écran. Je serai au cinéma ce jour-là. Bien évidemment, je recommande chaudement cette lecture.

Ma note :

5/5

Gros coup de cœur

Avancée dans mon challenge été 2018 :

Challenge_ete2018-500x347 Challenge de l'été - Édition 2018

12/40 livre lus

Publicités

2 réflexions sur “Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s