Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

Résumé

Un thriller psychologique empreint de folie et d’humour noir, riche de twists à la Gillian Flynn et d’un suspense si intense que vous n’oserez plus fermer l’œil de la nuit.

Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture.

Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique. Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire.

Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.

Somnambulisme ? Machination ? Démence ? À moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

Mon avis

Je l’attendais ce nouveau roman de Linwood Barclay ! Après ma première découverte de cet auteur « Les voisins d’à côté », c’est sans hésitation que je l’ai demandé via Netgalley.

J’ai eu quelques craintes en démarrant le livre. D’une part, parce que j’avais vu une critique assez négative sur ce livre, et d’autre part, parce que certaines parties de l’intrigue sont assez peu crédible (notamment, le fait que le meurtrier demande à ses 2 victimes de taper une lettre d’excuse sur une machine à écrire). Mais j’ai tout de même apprécié ma lecture.

Mais Linwood Barclay a plus d’un tour dans son sac. L’histoire commence simplement. Un professeur de lettre, Paul Davis, a été frappé violemment par l’un des ses amis, Kennett. Paul avait en effet découvert que Kennett avait tué 2 femmes avec qui il avait une liaison. Pau a survécu à cette agression mais il a des séquelles, d’abord physiques puis psychiques. 8 mois après l’agression, Paul a envie de tourner la page. Il fait des cauchemars toutes les nuits et a des crises d’angoisses. Il est suivi par une psychologue, Anna. Paul va se lancer dans un projet d’écriture sur ce qu’il lui est arrivé pour faire face à ses démons une bonne fois pour toute. Il commence par faire des recherches et sa femme, pour l’encourager dans ce nouveau projet lui offre une machine à écrire.

Seulement voilà, au cours de ses recherches, il se rend compte que Kennett a demandé à ses victimes de taper une lettre chacune sur une machine à écrire. La machine à écrire qui lui a été offerte par sa femme ressemble étrangement à celle de Kenett et bientôt, en pleine nuit, des cliquetis de pianotement de touche se font entendre. La machine à écrire semble communiquer par le biais des 2 victimes mortes et semblent toutes les 2 s’adresser à Paul.

Il se confie à son entourage et tout le monde s’inquiète pour lui, car personne ne le croit. Même sa psychologue met en doute ce qu’il dit.

La lectrice que je suis s’est posée beaucoup de questions sur l’état mental de Paul et puis finalement, bien vite, j’ai compris ce qu’il se passait. Je n’étais pas au bout de mes surprises et il faut attendre le dernier quart du livre pour remettre tout dans l’ordre et c’est alors un festival de rebondissements. L’auteur nous lance dans pas mal de pistes hasardeuses mais c’est pour mieux nous surprendre par la suite.

J’ai donc eu un peu de mal au départ à me plonger dans le livre mais arrivée à la page 100, je ne me suis plus arrêtée, si bien que j’ai fini le livre à 3 heures du matin. Merci Linwood Barclay !

En bref, une bonne lecture, des rebondissements en veux-tu en voilà. Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment de lecture.

Je remercie Netgalley et les éditions Belfond pour cette lecture.

Ma note : 5/5

Éditions : Belfond

Nombre de pages : 416

Genre : Thriller

Publication : 1er avril 2021

9 réflexions sur “Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #75 – Le temps de la lecture

  2. Ping : Bilan du mois d’avril – Le temps de la lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s