Cinq minutes de Pascale Marie Quiviger

Note : 5/5

Nombre de pages : 228

Éditions : Plumes solidaires

Acheter*

Résumé : 5 minutes suffisent parfois pour transformer notre vie. Les thèmes abordés nous montrent à quel point chaque moment de notre vie est précieux :
La maladie d’Alzheimer, le mariage, la perte douloureuse d’un être aimé, l’addiction aux réseaux sociaux, les rencontres insolites…
Percutantes comme des gifles, comiques, tragiques, inoubliables, elles apparaissent toujours de façon inattendue dans nos vies et laissent une marque indélébile.
L’auteur nous offre ici 18 histoires différentes autour d’une même thématique.
Et si une de ces histoires était la vôtre ?

Ma chronique :

Je tiens dans un premier temps, je tiens à remercier Pascale Marie Quiviger pour cette proposition de lecture et SimplementPro.

Je tiens à préciser en amont de cette chronique que les nouvelles ne sont pas à la base, ma tasse de thé. J’ai été membre d’un jury d’un concours de nouvelles et j’avais lu à l’époque pas mal de belles pépites et d’autres… qui l’étaient un peu moins. Pourquoi je dis ça ? Parce que pour moi, lire des nouvelles demande un effort pour chaque nouvelle. Il faut se mettre dans l’ambiance de chaque nouvelle et comprendre où l’auteur veut nous amener. Pour les apprécier, il faut en lire quelques unes par jour et ne pas les lire toutes d’un trait.

Avec Cinq minutes, c’est une réussite. J’ai mis quasiment un mois à lire son ouvrage car je lisais en même temps un roman à côté. L’auteure arrive à nous plonger dans chaque univers de chaque nouvelle telle une conteuse. Et elle arrive à nous retenir jusqu’au bout de sa nouvelle.

Le thème principal de ce livre est comme son nom l’indique le temps et comment cinq petites minutes peut changer notre vie. C’est un thème qui est intéressant en soi.

Personnellement, j’ai préféré les 2 nouvelles qui se nomment Willy et Cinq minutes fatales. Je vais dire quelques mots sur chacune d’elles .

La nouvelle dénommée « Willy » brosse le portrait d’une femme qui court après le temps. Elle court après son bus le matin pour aller au travail et ne prends jamais le temps de parler avec ses voisins ou de consacrer ne serait-ce que 5 minutes au SDF Willy, en bas de son immeuble. Elle lui a pourtant promis de s’arrêter auprès de lui mais elle n’a pas le temps, selon elle. Et tous les jours, c’est la même chose, elle se promet qu’elle consacrera plus de temps à son entourage et à Willy. Et puis, les circonstances de la vie font qu’elle va regretter ce comportement.

Pour la deuxième nouvelle que j’évoquais plus haut, il s’agit de « Cinq minutes fatales ». Un homme se retrouve dans une pièce sans pouvoir en sortir. Il se pose des questions : comment il est arrivé là ? Que s’est-il passé la veille lors de cette soirée un peu trop arrosée. Et puis une voix d’homme se fait entendre et explique que s’il est enfermé, c’est pour une raison qu’il doit deviner … sinon il va mourir. J’ai beaucoup aimé la manière de mettre la pression sur ce personnage et sur l’angoisse que ressent le lecteur. On essaye de deviner à sa place ce qui a bien pu se passer. Et puis… vous le verrez en lisant ces nouvelles.

Dans ces 2 histoires, j’ai trouvé que l’auteure nous embarque complètement et sans difficulté pour entrer dans son monde. C’est même avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu ces nouvelles.

Il y a d’autres nouvelles qui m’ont moins plus mais pour le coup, c’est égoïste de ma part puisque Adieu Smoking, c’est l’histoire de la fin de vie d’un chat aimé de ses 2 maîtres. J’avoue que c’est très triste. On dirait bien que ça sent le vécu.

En bref : j’ai beaucoup aimé ce livre qui a réussi à m’emporter pour chacune de ces histoires. L’écriture est percutante, l’ambiance est bien retracée, les histoires sont toutes différentes les unes des autres. L’imagination de l’auteure est assez remarquable. Une auteure à suivre !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s